SkyTeam annonce deux nouveaux salons business à Istanbul et à Santiago

L’alliance SkyTeam va enrichir son expérience au sol avec l’ouverture, d’ici la fin de l’année, de deux nouveaux salons à Santiago et Istanbul, au sein du nouvel aéroport international.

Salon-SkyTeam-Vancouver
Après l'inauguration d'un salon à Vancouver (ici en photo), SkyTeam ouvrira d'autres lounges à Santiago et Istanbul.

L’alliance SkyTeam étoffe son offre de salons business avec l’ouverture attendue d’ici la fin de l’année de ses huitième et neuvième lounges dans le monde. Ces nouveautés suivent de peu l’inauguration en novembre dernier d’un nouveau salon à Vancouver et, après l’Amérique du Nord, c’est en Amérique du Sud, à Santiago, que l’alliance proposera son premier salon sur le sous-continent. A venir aussi, un lounge à Istanbul, celui-ci s’inscrivant dans le cadre du transfert des opérations des membres de SkyTeam vers la nouvelle plate-forme internationale, dont l’ouverture est attendue pour octobre. Le futur salon y sera de dimension deux fois supérieure à celle proposée par le lounge actuel à l’aéroport Istanbul Ataturk.

Présent désormais à Pékin, Dubaï, Hong Kong, Londres-Heathrow, Sydney, Vancouver et donc bientôt à Santiago et Istanbul, SkyTeam propose une expérience au sol enrichie pour les clients de Première classe et de classe Affaires ainsi qu’aux passagers Elite des compagnies membres de SkyTeam. Parmi les caractéristiques des deux nouveaux salons, un accent mis sur la cuisine régionale avec des chaussons fourrés latino-américains à Santiago, des mezzes à Istanbul, des bières et des vins locaux en plus d’une lumière naturelle abondante. Côté équipements, chaque siège sera équipé d’une prise de courant, et les voyageurs d’affaires pourront profiter d’espaces pour travailler avant de prendre leur vol, mais également de douches pour voyager reposés.

L’approche globale visant à prendre soin de nos clients est illustrée de façon flagrante par nos salons. Cet avantage offert par l’alliance est très apprécié par les voyageurs fréquents ainsi que les compagnies membres”, a déclaré Perry Cantarutti, directeur général de SkyTeam.