A la recherche du Wi-fi gratuit : Facebook en phase de test

Facebook expérimenterait depuis peu une nouvelle fonctionnalité indiquant à l’utilisateur les réseaux wi-fi accessibles à proximité.

DR
Facebook teste une nouvelle fonctionnalité : la recherche de wi-fi gratuit (DR)

Accéder à un mail de première importance, vérifier les coordonnées d’un contact, son intitulé de poste, ou tout simplement trouver son chemin jusqu’à l’hôtel : l’accès à Internet est aujourd’hui incontournable ou presque pour le professionnel en déplacement. Mais cette connectivité est bien souvent bridée une fois passée la frontière, ou tout au moins soumise à des frais de roaming qui font gonfler la note du business travel.

Plusieurs applications mobiles se sont donc lancées sur ce créneau, et proposent avec plus ou moins de succès d’identifier les réseaux wi-fi publics disponibles à proximité. Il s’agit bien souvent d’accès proposés par des enseignes comme Starbucks, bien connues des voyageurs en quête de connectivité gratuite, et de café.

D’autres outils mobiles rassemblent une communauté d’utilisateurs qui répertorient les codes d’accès à des bornes Wi-fi – notamment dans les hôtels ou les bars – même si l’on peut douter de la légalité d’une telle démarche… Dans la même logique, un ingénieur du nom d’Anil Polat a lancé il y a quelques mois une sorte de plateforme collaborative répertoriant les codes wi-fi de plusieurs centaines d’aéroports dans le monde. Il invite les voyageurs à contribuer à sa démarche en envoyant les accès glanés au fil de leurs déplacements pour mettre à jour cette mine d’informations. Là aussi se pose le problème de la légalité, sans omettre celui de la sécurité des données, d’autant plus sensible pour une clientèle affaires…

DR
La carte des réseaux wi-fi d’aéroports répertoriés par FoxNoMad

Comme bien souvent, en marge de ces démarches isolées, l’arrivée d’un grand acteur pourrait bien changer les choses de manière brutale. C’est ce qui semble se profiler avec Facebook, qui expérimenterait actuellement un nouveau service mobile. Son but : repérer les points d’accès gratuits et accessibles à proximité. On en sait encore peu sur cette nouveauté repérée par TheNextWeb, notamment en termes de zone géographique ou de types d’appareils concernés par cette expérimentation. En outre, la connexion à un réseau ouvert pose évidemment certaines questions pour une clientèle affaires, qui s’expose au risque de piratage des données. Reste que la démarche initiée par Facebook pourrait bien modifier en profondeur l’expérience utilisateur en termes de connectivité. Et diversifier encore les fonctionnalités du géant américain, qui dépasse maintenant largement sa vocation initiale de « simple » réseau social.