Accor : une offre « Commute & Stay » pour les télétravailleurs britanniques

Pour tous ces citadins partis s'installer en province et qui font la navette entre leur bureau et leur domicile, Accor propose au Royaume-Uni l'offre "Commute & Stay", offrant jusqu'à 15% de réduction sur les prix de chambre.
Accor a lancé au Royaume-Uni l'offre Commute & Stay, offrant des réductions aux employés qui font la navette entre leur domicile et leur bureau.
Accor a lancé au Royaume-Uni l'offre Commute & Stay, offrant des réductions aux employés qui font la navette entre leur domicile et leur bureau.

Des cadres qui s’éloignent de la ville pour s’installer en province : ce phénomène, conséquence à la fois des confinements à répétition et de l’essor généralisé du télétravail, n’est pas cantonné à Paris. Au Royaume-Uni, ils sont également nombreux à avoir quitté Londres ou d’autres grandes métropoles pour une atmosphère moins urbaine. Les côtes du Kent ou du Devon ne manquent en effet ni de charme, ni d’attraits pour des citadins en quête d’un meilleur équilibre de vie. Un mouvement soutenu par de grandes entreprises qui offrent à leurs employés une latitude toujours plus grande pour travailler de chez eux, mais qui nécessite aussi de fréquents allers-retours entre leur domicile et leurs bureaux.

D’où un besoin de se loger lors de leur passage en ville que le groupe Accor entend exploiter avec le lancement au Royaume-Uni de l’offre « Commute and Stay ». Dans ce cadre, les adeptes du travail flexible peuvent faire d’un hôtel leur base urbaine lorsqu’ils viennent passer deux jours au bureau en profitant d’une réduction allant jusqu’à 15 % sur le prix de la chambre. Le tout avec des modalités d’annulation flexibles et pouvant être combiné avec les 10 % de réduction offerts aux membres du programme de fidélité gratuit ALL.

Si l’offre « Commute and Stay » ne concerne pour l’instant que le Royaume-Uni, elle pourrait être déployée sur d’autres marchés du Nord-Est de l’Europe en fonction des résultats. Cependant, avec l’évolution en cours des habitudes de travail par delà la pandémie, sa pertinence semble évidente. « La réalité du télétravail pendant la pandémie est très différente du travail à domicile « normal », remarque Karelle Lamouche, directrice commerciale de Accor pour le nord de l’Europe. Nous pensons qu’à l’avenir, la solution réside dans un modèle hybride où les employeurs repensent l’immobilier commercial et les espaces de bureau pour permettre aux employés de travailler à domicile, et où les employés repensent la vie à la maison et l’immobilier résidentiel afin de trouver un bon équilibre entre le travail au bureau et à distance« . Ou comment concilier de la meilleure façon les deux mondes, personnel et professionnel.