• Mots clés connexes
  • GBTA

ACTE tombe dans le giron GBTA

La GBTA vient d’officialiser l’acquisition de l’autre association majeure du voyage d’affaires, ACTE, en faillite depuis plusieurs mois en raison de la crise sanitaire.
ACTE
La GBTA vient d'officialiser l'acquisition de l'autre association du voyage d'affaires, ACTE

En juillet dernier, ACTE annonçait la fin de ses activités. L’association expliquait sa faillite non seulement par l’impact économique du Covid-19, mais aussi par la situation politique à Hong Kong, les deux problématiques ayant abouti à l’annulation des conférences traditionnellement organisées par ACTE. Finalement, les actifs de l’association ont trouvé preneur : sa principale « rivale », GBTA, a officialisé le 24 novembre avoir finalisé la transaction. « Nous sommes plus que ravis de réunir la GBTA et ACTE, créant ainsi un seul et même foyer pour les milliers de professionnels du voyage d’affaires qui, ensemble, rendront les voyages d’affaires plus importants et meilleurs que jamais », assure Bhart Sarin, le président de GBTA qui se dit « impatient de créer la meilleure association au monde pour les professionnels du voyage afin d’apprendre, de développer des réseaux et de se développer ».

La fusion des deux associations du business travel se traduit déjà dans l’organigramme. En effet, deux anciens membres du conseil d’administration de ACTE viennent déjà d’intégrer celui de GBTA. Reste toutefois à définir comment exploiter au mieux les synergies entre les deux structures : une tâche qui incombera au comité dirigé par Christle Johnson et Greeley Koch, respectivement présidente du GBTA et ancien directeur exécutif de ACTE.