Hôtels : Addis Abeba, la ville la plus chère d’Afrique

La capitale de l’Ethiopie, Addis Abeba, est devenue la ville d’Afrique où le prix moyen d’une chambre est le plus élevé, dépassant Accra et Lagos.

Addis Abeba Hyatt Regency
Hyatt Regency a ouvert son premier hôtel en Éthiopie, à Addis Abeba.

Selon les analyses de STR, un cabinet de consultants spécialiste de l’hôtellerie et de l’immobilier, Addis Abeba a affiché sur les douze derniers mois le tarif par chambre le plus élevé d’Afrique. De juillet 2018 à juin 2019, le prix moyen dans la capitale éthiopienne – mesuré en monnaie constante, ce qui élimine les effets de l’inflation – s’est établi à 163,79 dollars US. Soit une augmentation de 1,1 % d’une année à l’autre. Sur le continent, Addis Abeba dépasse ainsi Accra, au Ghana, (160,34 dollars) et la région métropolitaine de Lagos, au Nigeria (132,51 dollars).

Addis Abeba continue de maintenir des niveaux de prix moyens élevés comparé à ce que l’on trouve a l’échelle internationale, commente Thomas Emanuel, directeur de STR. Les facteurs qui poussent la demande pour Addis Abeba sont une économie en pleine croissance, une compagnie aérienne prospère et un statut de capitale diplomatique de l’Afrique. Les liaisons aériennes et la facilité d’accès par rapport à d’autres villes entrent également en ligne de compte pour justifier la forte demande des voyageurs d’affaires, ce qui incite les hôteliers locaux à maintenir leurs tarifs à des niveaux élevés.

A LIRE AUSSI : « Bolé, nouveau quartier d’affaires d’ “Addis” « 

Le marché hôtelier est en pleine expansion dans la capitale éthiopienne, qui compte 22 hôtels et 4 820 chambres en développement, selon les statistiques de STR. Le taux d’occupation moyen d’Addis-Abeba au cours des douze derniers mois s’est établi à 58,4 %, en hausse de 6,5 points par rapport à l’année précédente. Le Caire et Gizeh affichent cependant la fréquentation la plus élevée sur le continent avec 74,5% d’occupation, suivis par le Cap (65,0 %) et Accra (59,7 %).

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter