Aérien : bas les masques

Le Royaume-Uni et la Scandinavie permettent de voyager désormais sans masque en Europe, en fonction des règles en vigueur dans la destination finale. C'est aussi le cas pour les Etats-Unis, qui vient d'abolir le port du masque depuis le 19 avril.

L’administration Biden y réfléchissait sérieusement. Avec la transformation de la pandémie de Covid en maladie endémique, les autorités de l’aviation civile étudiaient sérieusement la possibilité de supprimer le port obligatoire du masque en mai.

Et puis, un arrêté d’un juge en Floride a précipité les choses en début de semaine. Le port obligatoire du masque aux Etats-Unis ayant été jugé illégal, les autorités en ont immédiatement pris acte.

Depuis le 19 avril, il n’est donc plus obligatoire de porter un masque dans les transports publics. American Airlines, Alaska, Delta Air Lines, JetBlue, Southwest ou encore United ont immédiatement décidé de mettre à profit la nouvelle règle. Désormais, le masque sera optionnel. La mesure s’applique également aux trains et transports en commun.

L’Europe en mode hybride

En Europe, on est encore loin d’une telle généralisation, mais il semble probable que l’on s’y achemine. Le Royaume-Uni est ainsi le plus avancé. British Airways, Easyjet ou Virgin Atlantic ont supprimé le port du masque vers les destinations qui l’ont également supprimé. C’est le cas pour les vols vers les îles Caraïbes, la Scandinavie, la Suisse, l’Islande, la Hongrie ou la Pologne. Ce sera donc également le cas sur les Etats-Unis.

De la même manière, Icelandair a aussi une politique sélective adaptée à chaque pays. Bas les masques désormais sur les Etats-Unis ou le Royaume-Uni, mais non sur l’Allemagne ou la France. SAS Scandinavian Airlines a été également l’une des premières à supprimer l’obligation du masque entre les trois pays scandinaves (Danemark, Norvège et Suède). Obligation supprimée en octobre dernier. La mesure va pouvoir s’étendre aux Etats-Unis.

KLM a de son côté indiqué prévenir avant le départ les passagers lorsque le masque peut être enlevé. Tout comme en France, les Pays-Bas continuent de demander aux passagers en avion de porter un masque… En France, on peut s’attendre cependant à une probable révision du protocole après les élections législatives. Encore un peu de patience !