Afrique du sud : Sur la route des vins

C’est avec l’installation des Huguenots dans la région de Franschhoek (“le coin des Français”), près du Cap, au XVIIe siècle, que commença la tradition viticole sud-africaine.

Actuellement, le pays produit environ 3 % du vin mondial et oscille entre les 7e et 9e places, en termes de volume. Sur les 101957 hectares cultivés, les variétés de blanc constituent 56 % des plantations. Certes, le secteur viticole ne compte que pour une part infime du revenu national (en 2009, l’agriculture et la pêche ont généré 2,3 % du PIB), mais à l’échelle régionale, ce sont près de 260000 emplois, dont 60000 pour le seul tourisme du vin, en rapide progression.

Selon une étude menée par SAWIS (Wine Industry Information & Systems) il y a quelques années, l’industrie du vin représenterait 8,2 % du PIB de la région du Cap. Depuis 2003, la contribution de l’industrie du vin au PIB national croît de 10 % par an. Quant aux exportations, elles sont passées de 22 millions de litres en 1992 à près de 314 millions en 2007. La plupart des domaines proposent restaurants, B & B de charme ou hôtels de luxe, souvent dans des demeures anciennes de style Cape Dutch. Au domaine de Vergelegen, pas le plus grand de la région mais l’un des plus anciens et des plus élégants, on organise événements corporate et institutionnels à l’ombre de cinq camphriers plusieurs fois centenaires. Le tout orchestré par Henrico Grobelaar, le chef sud-africain qui monte.

Vergelegen Wine Estate
Lourensford Road, Somerset West
Tél. : +27 21 847 13 34
Internet : www.vergelegen.co.za