Air France et Lufthansa montent au créneau en Slovénie

La faillite d’Adria Airways, la compagnie nationale slovène, a fait disparaître une quinzaine de lignes aériennes reliant la capitale Ljubljana au reste de l’Europe. Mais plus pour très longtemps, les autres compagnies européennes montant au créneau.

Lufthansa
Le groupe Lufthansa - tout comme Air France - montent en puissance en Slovénie, après la faillite de la compagnie nationale, Adria

Avec son marché intérieur limité, Ljubljana attirait peu de transporteurs aériens, offrant à la compagnie nationale de Slovénie, Adria Airways une situation de quasi-monopole. Sur 27 destinations servies par Adria Airways, onze ont de fait disparu. Six lignes étaient seulement en compétition avec la compagnie nationale, incluant Bruxelles, Londres ou Paris.

La disparition d’Adria représente une opportunité pour les gros transporteurs. Cet hiver Air France dessert la Slovénie 13 fois par semaine au lieu de six vols – une heureuse coïncidence, la compagnie ayant annonce le renforcement de sa présence avant même la faillite d’Adria…

LOT Polish Airlines vient aussi d’ajouter une huitième fréquence hebdomadaire sur Varsovie tandis qu’Air Serbia met en place des appareils proposant davantage de sièges sur la ligne Ljubljana-Belgrade.

Mais c’est néanmoins le groupe Lufthansa qui va ajouter la plus importante capacité aérienne vers la capitale slovène. Brussels Airlines vient d’annoncer le lancement de six vols hebdomadaires le 7 novembre prochain – tous les jours de la semaine, sauf le samedi – depuis Bruxelles. Ce mercredi, Lufthansa a annoncé desservir la capitale deux fois par jour depuis Francfort dès le 27 octobre. La compagnie ajoutera un autre vol quotidien le 1er novembre sur Munich. Le 16 octobre, Swiss lancera cinq vols hebdomadaires sur Zurich et passera à une fréquence quotidienne à partir du 27 octobre.
De son côté Austrian n’a pas encore fait d’annonce sur la reprise de la ligne Ljubljana-Vienne. Le transporteur autrichien propose alternativement des vols intérieurs sur Klagenfurt, a une heure et demie de route de la capitale slovène. Vienne-Klagenfurt est relié par le transporteur autrichien jusqu’à trois fois par jour.

Les autorités de l’aéroport de Ljubljana estiment cependant qu’il faudra probablement 18 mois pour que la capitale slovène retrouve le même niveau de fréquences aériennes qu’à l’époque d’Adria Airways. Les lignes d’Air France et du groupe Lufthansa permettent au moins de reconnecter la capitale avec le reste de la planète…