Airbus revoit la copie de son A350

Voulant contrer le futur Boeing 787 Dreamline, Airbus avait annoncé l’an dernier le lancement d’un nouvel appareil, l’A350. Mais devant le mécontentement de sa clientèle de compagnies aériennes, qui trouvaient l’appareil trop petit, la cabine trop étroite, et surtout l’entretien trop cher comparé à ses concurrents, le constructeur européen a finalement revu sa copie. Place donc à l’Airbus A350 XWB, version nouvelle. “Extra pour extra-confort, extra-large et extra-efficace”, a décrit le nouveau président d’Airbus, Christian Streiff.

L’appareil pourra transporter entre 270 et 375 passagers, contre 250 à 300 passagers dans la version précédente et effectuera jusqu’à 15800 km sans escale dans sa version très long-courrier. Airbus promet déjà que l’appareil aura le plus faible coût d’exploitation par passager dans sa catégorie. À bord, le constructeur promet d’intégrer toutes les technologies équipant le futuriste Airbus A380, ainsi qu’une cabine silencieuse. Celle-ci sera dotée de sièges plus spacieux, de couloirs plus larges, de coffres à bagages plus grands et de hublots panoramiques.

Le programme de construction du futur long-courrier de moyenne capacité du groupe aéronautique européen doit débuter en octobre. Déjà, Singapore Airlines a commandé 20 appareils ferme et 20 options, livrables à partir de 2012. À l’origine, l’avion devait commencer son exploitation commerciale en 2010.