All Nippon Airways : y a-t-il un pilote dans la navette ?

All Nippon Airways (ANA) entend déployer des navettes autonomes sur l'aéroport de Tokyo Haneda d’ici 2020. La compagnie japonaise vient d'initier une deuxième phase de test sur son hub de Tokyo.

All Nippon Airways (DR)
All Nippon Airways veut lancer ses navettes autonomes à Tokyo Haneda dès 2020

Les véhicules autonomes ne sont pas réservés à Uber et autres géants américains. En témoignent les investissements consentis dans ce domaine par All Nippon Airways (ANA) au cours des derniers mois. Après une première phase de tests réalisée en février 2018, la compagnie aérienne japonaise a commencé à expérimenter un autobus autonome au sein de son hub tokyoïte, Haneda. Ce test – mené depuis le 15 janvier avec Aichi Steel, SB Drive Corp, Advanced Smart Mobility Co, Ltd, NIPPO CORPORATION, et NEC Corporation – doit s’achever le 25 janvier, et se déroule dans une zone technique de l’aéroport. Il doit déboucher sur un véritable déploiement de ces véhicules autonomes dès 2020.

D’après les informations dévoilées par All Nippon Airways, ces navettes sont guidées par des capteurs magnétiques encastrés dans le sol. Durant la phase de test, un système de contrôle avancé – le « Dispatcher » – permet à un opérateur de suivre le véhicule à la trace, et d’en reprendre le contrôle en cas de besoin.

faciliter la circulation dans l’aéroport et améliorer l’expérience de voyage

« Chez ANA, nous nous efforçons constamment de faire progresser le secteur [aérien]« , assure Shigeru Hattori, vice-président de All Nippon Airways. Cet autobus autonome contribuera à faciliter la circulation dans l’aéroport et à améliorer l’expérience de voyage des passagers. En plus d’améliorer le confort, le bus autonome permettra également de voyager en toute sécurité à l’intérieur de l’aéroport et nous continuerons les tests jusqu’à ce que la technologie atteigne un haut niveau de sécurité ».