American Express opte pour la joint venture sur le dossier Business Travel

L’activité voyages d’affaires d’American Express sera bientôt intégrée à une joint venture créée avec Certares, dans l’optique « d’accélérer la transformation de sa division Global Business Travel (GBT) ». Les nouvelles ressources financières devraient ainsi permettre de gros investissements, notamment sur le digital. L’opération devrait être finalisée au cours du deuxième trimestre 2014.

DR

Tandis que le microcosme français du voyage d’affaires avait les yeux tournés vers la Porte de Versailles à l’occasion du salon IFTM Top Resa, un communiqué émis depuis New York a créé l’évènement en début de semaine. Le 25 septembre, American Express a en effet dévoilé sa nouvelle stratégie sur le dossier business travel. « Amex » souhaite donc créer une joint-venture avec un groupe d’investisseurs dirigé par Certares – JV dont l’entreprise conserverait 50% – en charge du secteur voyages d’affaires. Les salariés de la division Global Business Travel seront transférés au sein de la nouvelle entité, dont le board sera constitué à la fois de représentants nommés par American Express, par le groupe d’investisseurs et de directeurs indépendants.

L’objectif est clair : dégager de nouvelles capacités d’investissement, déjà chiffrées. Le groupe d’investisseurs devrait ainsi injecter entre 700 millions et un milliard de dollars (entre 518 millions et 740 millions d’euros) selon le communiqué publié mercredi. « Nous avons fait de gros progrès dans le cadre de notre effort de transformation du secteur voyages d’affaires » rappelle Stephen J. Squeri, Président groupe des services Global Corporate chez American Express. Il ajoute : « La joint venture que nous souhaitons créer constitue la prochaine étape de cette transformation, qui doit accélérer le développement de ce segment à travers des investissements supplémentaires qui seront utilisés pour développer de nouveaux produits, services et fonctionnalités. Nous espérons que ces nouveautés nous aiderons à répondre aux nouveaux besoins de nos clients actuels, d’attirer d’autres clients, et de continuer à construire notre business international ».