Andreas Bergmann, directeur général de Lyria

“Nous voulons fidéliser nos clients par une standardisation de la qualité de notre produit”
Andreas Bergmann, CEO de Lyria
Andreas Bergmann, CEO de Lyria

Allez-vous multiplier les trajets de moins de 3 h ?

Lyria propose un départ à 9h15 de Paris vers Genève sans arrêt, en 2h58, un trajet qui rencontre un réel succès auprès de la clientèle affaires. Cela reste difficile à mettre en place dans l’autre sens en raison des régions traversées qui souhaitent conserver leurs arrêts. Le meilleur temps de parcours est de 3h03, ce qui reste mieux que l’aérien compte tenu de notre offre de centre à centre.

Pourquoi avoir décidé d’arrêter le Lyria Corner à Paris Gare de Lyon ?

Car nos passagers ont désormais accès au salon Grand Voyageur de la SNCF situé au Hall 2 de la gare, ce lounge offrant une plus grande couverture horaire pour des prestations équivalentes. Ce changement a permis une croissance de sa fréquentation auprès des voyageurs d’affaires, notamment le matin. Nous devons en revanche trouver une solution pour nos salons de Genève et de Zurich, les chemins de fer suisses ayant décidé de les fermer fin 2016 à cause d’une fréquentation insuffisante. Une réflexion est en cours.

Le changement de billet sur l’application mobile sera opérationnel d’ici la rentrée 2017.

Quelles sont vos priorités pour 2017 ?

Lyria va continuer à travailler sur ses fondamentaux comme la ponctualité – qui, en 2016, s’élève jusqu’ici à 93 % – et le service, avec une standardisation des pratiques afin de fidéliser nos clients par la qualite de notre produit. Nous allons ainsi lancer un appel d’offres pour la restauration à bord. Surtout, Lyria va simplifier l’interaction avec le client. Le changement de billet sur l’application mobile sera opérationnel d’ici la rentrée 2017. La technologie digitale va également nous permettre de personnaliser la relation entre le passager et le contrôleur qui aura accès au profil client avec son dossier, ses points de fidélité… Cela permettra une meilleure reconnaissance à bord de nos clients. Enfin, la sécurité est évidemment l’une de nos préoccupations avec la présence d’hommes de sécurité en uniforme, ou non, dans les trains.