Assurance santé obligatoire pour le Qatar

Après les Emirats Arabes Unis et le Koweït, le Qatar rend l'assurance santé obligatoire pour les visiteurs étrangers et les expatriés.
(Photo: By Alex Sergeev (www.asergeev.com/ CC BY-SA 3.0)

Le Qatar vient d’annoncer que les visiteurs étrangers et tous les expatriés devront désormais être en possession d’une assurance santé pour bénéficier de soins à l’intérieur du pays.

L’annonce a été faite après un conseil ministériel. Celui-ci a légiféré sur la refonte du système de santé du pays, notamment face à la pandémie. La nouvelle législation met en place de nouvelles procédures, systèmes et normes nécessaires pour fournir des services de soins de santé dans les établissements de santé publics et privés. Elle détermine également les droits et les devoirs des patients lorsqu’ils reçoivent des services de soins de santé.

Si les services de santé sont gratuits pour les citoyens dans les établissements publics, expatriés et visiteurs au Qatar ne pourront en bénéficier que s’ils ont une assurance de santé contractuelle.

Dans le passé, le Qatar avait déjà mis en place une assurance obligatoire pour les visiteurs étrangers. C’était en 2015. Mais cette obligation avait été abolie un an plus tard. Le Qatar suit d’autres pays de la région. Depuis juin 2020, une assurance est ainsi obligatoire pour tous les visiteurs se rendant aux Emirats Arabes Unis. Cette législation inclut aussi les ressortissants de pays où le visa n’est pas obligatoire.

Le Koweït a également fait sienne cette réglementation depuis le mois de novembre 2020. L’assurance obligatoire est de 130 Dinars du Koweït (soit 350 euros). Elle est imposée aux expatriés travaillant dans l’Emirat, le pays restant fermé pour le moment aux visiteurs internationaux.