Atouts Amérique latine et low cost pour Iberia

Le marché espagnol domestique et européen est devenu l’un des plus concurrentiels du continent depuis l’arrivée massive des transporteurs low cost dans la péninsule ibérique. On estime que plus de 30 % des passagers se rendant en Espagne utilisent désormais une compagnie à bas tarifs. Une situation qui, du coup, oblige Iberia, le transporteur national, à réévaluer sa stratégie. La compagnie va donc mener son expansion essentiellement avec deux armes : le renforcement sur le réseau intercontinental, moins sensible aux aléas de la concurrence, et le low cost. Sur le premier, l’inauguration au printemps du terminal 4 à Madrid a donné à Iberia les moyens de son développement. La compagnie sera équipée uniquement d’Airbus en 2008 et a décidé d’acquérir le futur Airbus A340-600, très long-courrier. Ce qui lui permettra d’offrir plus de vols sans escale sur l’Amérique latine, qui connaît actuellement des taux de croissance de plus de 30 %.

Par ailleurs, Iberia se prépare en octobre à lancer sa propre filiale low cost avec quatre autres partenaires espagnols, dont le transporteur régional Air Nostrum. La future entité sera baptisée Clickair.com et sera dotée d’une flotte de cinq appareils, basée à Barcelone.