Bleisure à Bordeaux

De la Cité du Vin au bassin d'Arcachon, nos conseils bleisure pour profiter d'un instant détente, shopping ou découverte pendant un déplacement à Bordeaux.

La Cité du Vin, aux allures de carafe à décanter.
La Cité du Vin, aux allures de carafe à décanter.

Reportage et photos Florian Guillemin.

Si vous avez une heure…

Les voyageurs d’affaires les plus dynamiques pourront découvrir la ville au pas de course, le temps d’un footing sur les bords de la Garonne, la boucle entre le pont de pierre et le pont Chaban Delmas offrant un agréable parcours de 7 km. Les grands sportifs peuvent même enchaîner sur quelques longueurs dans la piscine Judaïque, dont le bâtiment Art déco a été judicieusement rénové. Pour les autres, la version pianissimo consistera à déambuler sur les quais réhabilités, puis tremper les pieds sur le miroir d’eau en admirant la place de la Bourse. Et s’enfoncer irrésistiblement dans le vieux Bordeaux, s’égarer sur ce chemin entre XVIIIe et XXIe siècles.

  • La place de la bourse, chef d’œuvre du XVIIIe siècle.
  • Le miroir d’eau, face au célèbre pont de pierre.
  • Des quais réaménagés et rendus au public.

… ou un après-midi

Le temps d’un après-midi, si le soleil s’en mêle, la tentation est grande de rejoindre le bassin d’Arcachon, de contempler la dune du Pilat, puis de pousser jusqu’au Cap Ferret… Bref, de prendre le large. Mais d’autres options balades s’offrent en plein centre-ville, comme ces Ateliers de Bacchus qui promettent un “Bordeaux Wine Tour” à travers la ville, ponctués de “stop dégustations” œnologiques sous l’ail avisé d’une experte. Pour approfondir le sujet, la visite de la Cité du Vin s’impose, à la fois pour la réussite architecturale du lieu et pour ses ateliers ludiques. Le flacon et l’ivresse, en somme. D’ailleurs, cette visite s’achève par un verre de dégustation offert au dernier étage, avec vue panoramique sur la ville et son fleuve. Dernière option : une dégustation in situ, dans tous les châteaux qui ont fait la réputation de la région.

  • La dune du Pilat, à l’entrée du bassin d’Arcachon.
  • Une réputation mondiale tirée de la vigne.

Shopping

La Promenade Sainte-Catherine.
La Promenade Sainte-Catherine.

La métamorphose bordelaise n’a pas oublié le sacro-saint shopping : en octobre 2015, Alain Juppé coupait le ruban de la Promenade Sainte-Catherine, un nouveau spot commercial regroupant une quarantaine d’enseignes. Pour leur part, les marques les plus luxueuses restent concentrées aux abords de la place de la Comédie et sur la rue Sainte-Catherine, décidément la patronne des emplettes. Malgré sa taille qui en fait l’une des artères commerçantes les plus longues en Europe, la densité de badauds y atteint toujours un seuil critique… Côté culture, direction la librairie Mollat, au 15 de la rue Vital Carles, une institution bordelaise depuis 121 ans.