Brussels Airlines, une classe affaires aux accents Art Nouveau

Brussels Airlines investit 10 millions d’euros par avion pour la refonte de toutes les classes de ses appareils long-courriers.
Brussels Airlines
Brussels Airlines investit 10 millions d’euros par avion le relooking de ses classes de voyages sur ses appareils long-courriers

La refonte annoncée par Brussels Airlines concerne la flotte d’Airbus A330, la compagnie voulant créer “un boutique hôtel des airs”. L’Art nouveau belge, en particulier celui de Victor Horta, a servi d’inspiration pour l’intérieur de la nouvelle cabine. La lumière du dôme du plafond dans la zone d’embarquement dispose également d’un élégant design de style Art nouveau. Pour leur part, les sièges Business offrent plus de confort et peuvent être convertis en canapés ou en couchettes ajustables d’une longueur de 2 m. Côté gastronomie, Brussels Airlines proposera des menus de chefs belges étoilés, le transporteur proposant également, pour la première fois à bord, un bar belge offrant naturellement un large choix de bières. Brussels Airlines lance également une classe Premium Economy distincte. Avec un repose-tête plus large et une inclinaison à 40°, le siège Premium offre plus d’espace privé, en plus d’un accoudoir central élargi, permettant de voyager sans être dérangé. En outre, l’espacement entre les sièges est de 96 cm, soit 23 % de plus qu’en classe Eco. D’autre part, Brussels Airlines a annoncé qu’elle quitterait le 2 juin prochain l’aéroport de Moscou Domodedovo. Le transporteur du groupe Lufthansa ne déserte pas pour autant la capitale russe, puisqu’il entend rapprocher les voyageurs d’affaires de leur destination finale en transférant ses opérations vers l’aéroport international de Sheremetyevo, “un emplacement de choix avec une zone industrielle importante”, soulignent les responsables de la compagnie.