Café Pleyel – La leçon de piano d’Arnaud Daguin

Dans la famille Daguin, on connaissait le père (André, chef doublement étoilé et inventeur du magret poêlé), la soeur (Ariane, désormais grande prêtresse du foie gras aux États- Unis).

Pour sa part, le frère, Arnaud, qui dirigeait jusqu’à présent l’exquise et confidentielle maison d’hôtes Hégia dans son pays basque natal, a rejoint la capitale après avoir accepté le rôle de chef invité durant un an au Café Pleyel, attenant à la célèbre salle de concert. Un espace baigné de lumière et ultra-accueillant, avec ses rouges profonds et le noir de ses fauteuils.

La carte, assez courte, décline de parfaites compositions : tartare de maigre au fenouil rôti et graines de courge ; brandade de foie gras et mesclun ; filet de rougets et grosses tomates caramélisées comme il faut. En dessert, un délicat casse-museau à l’armagnac avec une crème légère à la vanille ; en fait des petits biscuits que l’on pêche à la cuillère dans une crème lactée. Divin !

Autour de 40€.
Salle Pleyel : 252, rue du Faubourg Saint Honoré, 75008 Paris.
Tél. : 01 53 75 28 44