Canada : quarantaine allégée à Calgary et nouvelle app obligatoire

L'aéroport international de Calgary dans la province de l'Alberta au Canada fait partie d'un programme pilote de réouverture des frontières. La quarantaine obligatoire imposée par les autorités sanitaires y est allégée à un minimum. Un exemple qui pourrait faire des émules ? 

L'aéroport de Calgary en 2019 (Photo: DR)

C’est un vrai événement au Canada. Depuis le 2 novembre, certains passagers internationaux sont exemptés de l’obligation de confinement obligatoire de 14 jours sur le territoire canadien. Certes, cette mesure ne concerne pour le moment que l’aéroport international de Calgary (Alberta). Pourtant, il s’agit d’un premier pas vers une possible normalisation des conditions d’entrée dans le pays.

L’Administration aéroportuaire de Calgary s’est associée aux gouvernements de la Province de l’Alberta et du Canada dans un programme pilote de dépistage. La mesure s’applique aux Canadiens arrivant de l’étranger ainsi qu’aux quelques voyageurs internationaux autorisés à venir.

La seule astreinte est d’effectuer un test immédiat à l’arrivée, avec résultat en 48 heures. Dans le cas où il s’avère négatif, il permet alors de s’exonérer de la quarantaine de 14 jours. Un second test doit être cependant effectué six ou sept jours après l’arrivée sur le territoire.

« Cet essai pilote de dépistage est vital pour notre aéroport ainsi que nos partenaires aériens. Les tests permettent d’instiller la confiance pour les voyages en avion », a déclaré Bob Sartor, président et directeur général de l’Autorité aéroportuaire de Calgary.

Les contrôles sont aisés sur l’aéroport de Calgary en raison d’un volume restreint de passagers internationaux. Sur un total de 18 millions de passagers en 2019, 3,5 millions provenaient du trafic transfrontalier avec les Etats-Unis et 1,92 million du reste du monde. Cette année, Calgary s’attend à un trafic d’un peu moins de six millions de passagers- équivalent au volume de 1995. Une baisse de 68% par rapport à 2019.

Le projet durera 26 semaines, soit jusqu’au début mai. il pourrait être étendu à d’autres points frontaliers. Un second aéroport international, Edmonton, devrait aussi inclus dans ce projet pilote au début 2021.

ArriveCAN, une application obligatoire pour les voyageurs

Par ailleurs, les autorités sanitaires canadiennes demandent désormais à tout passager international de communiquer une série d’informations avant un vol au Canada.

ArriveCAN : Nouvelles exigences obligatoires pour entrer au Canada - NomadeA partir du 21 novembre prochain, à travers l’application ArriveCAN, tous les voyageurs doivent fournir un plan de quarantaine et des renseignements sur les personnes en contact, les déplacements et une autoévaluation des symptômes au covid. Les voyageurs doivent être en mesure de fournir leur reçu ArriveCAN à un agent des services frontaliers. Tout manquement se soldera par une amende de 1 000 C$.

Sur place, les voyageurs doivent confirmer leur lieu de confinement dans les 48 heures suivant leur arrivée au Canada. Ils doivent ensuite remplir une autoévaluation quotidienne des symptômes au covid pendant leur période de quarantaine.

Maigre consolation, les aéroports de Calgary, Montréal, Toronto et Vancouver mettent en place des files réservées plus rapides aux utilisateurs d’ArriveCAN.