Le chatbot embarque à bord du Transilien

Depuis le 14 janvier, les voyageurs d’affaires peuvent recourir aux services du Chatbot Transilien pour leurs déplacements professionnels en île-de-France. Cette version béta sera bientôt améliorée.

Chatbot Transilien
Le Chatbot Transilien a été lancé le 14 janvier

Ils sont décidément partout… Compagnies aériennes, hôtels, agences de voyage d’affaires : aucune parcelle du business travel ne semble devoir être épargnée par la prise de pouvoir des chatbots. Depuis le 14 janvier, ces robots conversationnels ont donc aussi embarqué à bord des transports en communs franciliens. Objectif de ce Chatbot Transilien : incarner un compagnon de voyage, capable de fournir « Une réponse rapide, précise et personnalisée au travers d’un échange conversationnel« , d’après les responsables du projet, qui évoquent une interaction « personnelle et amicale« .

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter

Cette version béta du Chatbot Transilien permet déjà de consulter les fiches horaires, les plans du réseau et des lignes, d’accéder aux tarifs et aux formulaires de réclamations. Le robot conversationnel peut également livrer des informations concernant l’état du trafic, et ce sur l’ensemble du réseau ferré Île-de-France : métro, RER, Transilien et Tram.

« Quand passe le prochain Transilien à Saint Denis ? » peut par exemple s’enquérir un voyage d’affaires depuis son smartphone. Pour ce faire, nul besoin de télécharger d’application : le Chatbot Transilien est joignable via le service Messenger de Facebook. Après avoir recherché le contact « Transport Bot – SNCFTransilien », la conversation s’engage en toute simplicité. Et quand la question posée touche aux limites de l’intelligence artificielle, le Chatbot l’avoue humblement : « J’apprends encore cette fonctionnalité »…

Des évolutions de ce service sont déjà envisagées

Car ce lancement ne marque pas l’aboutissement du projet, bien au contraire : cette version béta doit prochainement être étoffée. « Des évolutions de ce service sont déjà envisagées » expliquent les responsables du projet. « L’utilisateur pourra enregistrer son train ou sa gare favorite, et être alerté sur les deux fonctionnalités « Prochains départs » et « État du trafic ». Dans un second temps, l’utilisateur pourra effectuer une recherche d’itinéraire directement avec le bot sans passer par transilien.com, en saisissant une adresse ou un point d’intérêt en Île-de-France comme la Tour Eiffel, le bot pourra géolocaliser l’utilisateur pour le diriger automatiquement vers la gare la plus proche, etc. ».