Croissance en 2011 pour Carlson Wagonlit : voyage d’affaires et MICE au rendez-vous

Carlson Wagonlit a publié son bilan pour l’année 2011 sur le marché français. Les chiffres témoignent d’un exercice réussi pour l’agence de voyages, grâce notamment à l’accent mis sur l’activité réunions et évènements (MICE), et à la branche hôtellerie du voyage d’affaires. CWT souligne néanmoins la pression exercée sur les prix, et aborde l’année 2012 avec prudence.

DR

L’année 2011 aura vu progresser l’activité de Carlson Wagonlit France, qui a officialisé début mars une progression de son activité : le volume d’affaires augmente (+5% à 2,2 milliards d’euros) par rapport à 2010, tout comme le nombre de transactions, à une moindre échelle (+0,8%). Des résultats en-deçà des performances record engrangées au niveau mondial (+15,2% du CA, à 21 milliards d’euros), mais qui font de l’année écoulée un exercice globalement positif. L’agence de voyages profite notamment de la belle progression de son activité hôtelière, qui frôle un taux de croissance à deux chiffres (+9,9%). CWT se félicite également de la hausse enregistrée par le taux d’adoption des outils en ligne (+6 points), et récolte déjà les fruits de ses efforts vis-à-vis du segment MICE (Meeting, Incentive, Convention, Event) : l’activité de CWT Meetings & Events a nettement progressé au cours de l’année 2011 (+25%). Malgré ces bons résultats, CWT n’a pas manqué de rappeler que « 2011 a été marquée par une pression accrue sur les prix liée principalement au durcissement de la concurrence ». L’agence de voyage aborde d’ailleurs l’année 2012 avec prudence, en évoquant « un contexte économique défavorable et incertain ». Les priorités de l’agence en France se porteront donc sur le maintien de la croissance sur le voyage d’affaires et la poursuite du développement de l’activité MICE. Des objectifs qui doivent permettre à Carlson Wagonlit de faire la différence sur ses concurrents, en anticipant sur les besoins de ses clients : « Le leader de demain, dans nos trois métiers, sera celui qui aura réussi à anticiper et satisfaire les attentes de l’ensemble des parties-prenantes tout en maintenant une forte profitabilité » prévient d’ailleurs Bertrand Mabille, Directeur Général de CWT France.