Doha : que faire si vous avez un après-midi ou une journée ?

Fini le temps où le voyageur d’affaires à Doha était condamné à tourner en rond dans l’air conditionné de son lobby d’hôtel en attendant son vol.

La capitale – la seule « vraie » ville du Qatar – offre désormais plusieurs options de divertissement au passager en stand-by. On en retient quatre. Le souk Waqif tout d’abord, lieu idéal pour collecter des souvenirs, mais aussi pour effectuer à petit prix quelques menues réparations : semelle chancelante, montre en panne, écran de smartphone cassé. Le musée d’art islamique ensuite, qui vaut aussi bien pour le bâtiment lui-même – conçu par I.M. Pei et agencé par Wilmotte – que pour ses collections (manuscrits, textiles, céramiques…).

The PearlAutre possibilité : une promenade à pied ou en buggy dans les ruelles de Katara, le « village culturel » lancé en 2010 au nord de West Bay. Là se rassemble un grand nombre de lieux de spectacles et d’institutions artistiques, entre autres les Qatar Fine Arts Society, Visual Art Centre, Doha Film Institute et Qatar Music Academy. Plusieurs curiosités architecturales accrochent plus particulièrement l’oeil comme l’amphithéâtre, la Golden Mosque, le bâtiment de la Qatar Society of Al Gannas ou encore le Katara Hall. Enfin, à la tombée de la nuit, la promenade sur la Corniche offre une vue sur la skyline de Doha.

En attendant l’ouverture au public du grand chantier de Lusail, l’immense ville nouvelle qui se construit au nord de Doha, les amateurs d’urbanisme pourront également jeter un coup d’œil au quartier émergent baptisé The Pearl, que l’on aborde par la marina de Port Arabia autour de laquelle gravitent déjà les marques chocs (Hermès, Armani, Ferragamo, Moschino…) ainsi que les restaurants chics (BiCE, Megu, Guy Savoy…). Voilà largement de quoi occuper un après-midi, voire une journée libre à Doha. Et après ? Après, c’est forcément le désert. On s’organisera avec le concierge de l’hôtel pour aller écouter le chant du vent aux « singing sand dunes » ou visiter les étables à chameaux de Dukhan Road.