Etihad et Boeing partenaires pour tester un avion plus durable

Etihad, la compagnie d'Abu Dhabi, et Boeing explorent les pistes d'une aviation plus durable avec le lancement d'une phase de tests à bord d'un B787-10 Dreamliner.

Etihad-ecodemonstrator
Etihad va tester des avancées technologiques et durables avec un Boeing 787-10 Dreamliner.

Dans le cadre de son initiative Etihad Greenliner, la compagnie émiratie avait formé un partenariat stratégique avec Boeing fin 2019. Elle poursuit aujourd’hui les tests avec l’avionneur afin d’accélérer le développement technologique d’un avion commercial plus sûr et plus écoresponsable. Dans les faits, le programme ecoDemonstrator va utiliser un Boeing 787-10 Dreamliner comme banc d’essai afin d’explorer plusieurs pistes pendant quatre semaines, avant que l’avion ne soit mis en service à Abu Dhabi.

Parmi les modalités de ces tests, des vols effectués avec un mélange de carburant durable, des mesures de bruit à partir de capteurs sur l’avion et au sol en partenariat avec la NASA et Safran pour des opérations plus silencieuses, mais aussi un partage simultané d’informations entre les pilotes, les contrôleurs aériens et le centre d’opérations de la compagnie aérienne. Le tout afin de pouvoir optimiser l’efficacité des itinéraires et améliorer la sécurité en réduisant la congestion des opérations et des fréquences radio.

« Nous sommes fiers d’élargir notre partenariat de développement durable avec Etihad Airways en testant des technologies prometteuses qui peuvent réduire les émissions, aider l’aviation commerciale à atteindre nos objectifs climatiques et permettre à l’industrie de croître d’une manière responsable qui respecte notre planète et ses ressources naturelles », a déclaré Stanley Deal, vice-président exécutif de Boeing et PDG de Boeing Commercial Airplanes. De son côté Tony Douglas, PDG du groupe Etihad Airways, a expliqué que « Lorsque nous avons lancé ce partenariat avec Etihad Greenliner au salon aéronautique de Dubaï l’année dernière, nous avions promis que ce n’était que le début d’un partenariat structurel profond entre nos deux organisations qui mènerait l’industrie vers un avenir durable. » Acceptons en l’augure.