• Mots clés connexes
  • CWT

CWT passe les annulations de voyages au révélateur

CWT vient de publier une étude consacrée aux voyages d’affaires annulés. Les professionnels nomades en appellent à davantage de transparence et de simplicité pour ces actes manqués du business travel.

CDG
La grande majorité des voyages annulés sont finalement reportés à une date ultérieure, d'après une étude CWT

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les aléas personnels ne sont pas à l’origine des annulations de voyage. C’est ce que souligne une étude CWT publiée le 14 novembre. D’après ce sondage mené auprès de 400 voyageurs d’affaires, ceux-ci doivent le lpus souvent annuler leur déplacement pour un report de leur rendez-vous (42%), ou une annulation pure et simple de leur réunion (13 %). Les problèmes météorologiques et ceux liés à la sécurité représentent respectivement 11 et 9 % des cas. Cette nécessaire souplesse du voyageur d’affaires et de son emploi du temps n’a rien de nouveau. Pourtant, les professionnels sondés par la TMC ne trouvent visiblement pas les outils du business travel préparés à l’imprévu. Ainsi, les voyageurs d’affaires pointent des leviers d’amélioration, à commencer par la transparence des politiques d’annulation et des frais (37 %) et leur simplicité (20 %). Le temps nécessaire pour confirmer l’annulation est également montré du doigt (22 %). Enfin, d’après cette étude CWT, ces déplacement ne sont généralement que partie remise : « Fait intéressant, notre sondage a révélé que 88 % des voyages annulés ont été reportés à une date ultérieure », souligne d’ailleurs Amit Wurgaft, Chief Experience Officer, Digital chez CWT, qui ajoute : « 38 % d’entre eux, sont généralement reprogrammés immédiatement après l’annulation du premier voyage ».