L’Europe, mauvais élève des erreurs bagages selon SITA

Le nombre d’erreurs dans le traitement des bagages a largement reculé en 2016, selon l’étude « The Baggage Report » publié par le spécialiste SITA. Seule ombre au tableau : l’Europe, où les erreurs ont au contraire progressé l’an dernier.

SITA
SITA publie son rapport annuel "Baggage Report"

Plus de voyageurs, moins d’erreurs bagages : c’est le bilan positif que l’on peut tirer du rapport publié par SITA, qui a scruté le traitement des bagages dans le secteur aérien pour l’exercice 2016. Le spécialiste  des solutions informatiques et des services de communication dans l’aérien publie son traditionnel Baggage Report. Où l’on apprend que les valises des voyageurs d’affaires ont généralement retrouvé leur propriétaire sans encombre, du moins plus fréquemment que durant l’année 2015. On recense tout de même 21,6 millions d’erreurs bagages pour 2016, contre 23,3 millions durant l’exercice précédent, soit une baisse de 7,2%. Belle performance, alors que le nombre de voyageurs a atteint le chiffre record de 3,77 milliards selon IATA, contre 3,56 milliards en 2015. SITA salue donc les progrès constatés, avec un ratio de 5,73 erreurs bagages par millier de passagers, soit une amélioration de 12,25%.

SITA
L’augmentation du nombre de voyageurs contraste avec le nombre d’erreurs dans le traitement de leurs bagages, en baisse

Néanmoins, les voyageurs d’affaires européens ne sont pas logés à la même enseigne. En effet, le rapport publié par SITA témoigne d’écarts régionaux significatifs. Ainsi, le nombre d’erreurs a au contraire progressé en Europe l’an dernier. Le ratio par millier de voyageurs était de 7,82 bagages en 2015. Il atteint 8,06 en 2016, et dépasse donc la moyenne mondiale. A l’inverse, l’Asie Pacifique et les Etats-Unis affichent de bien meilleures performances : le ratio par millier y atteint respectivement 1,81 et 2,7.

SITA
En dix ans, le nombre d’erreurs a considérablement diminué selon SITA

On retiendra néanmoins que toutes les régions ont considérablement progressé au cours des dix dernières années. On notera également que dans la grande majorité des cas les erreurs bagages se sont limitées à une livraison tardive (77%), les valises perdues ou volées ne représentant que 7% des occurrences, les autres problèmes (16%) concernant des bagages endommagés, toujours selon SITA.