Fabrice Ebner, Directeur France Etihad Airways

Comment se porte votre activité en France ?

Fabrice Ebner – Nous sommes satisfaits de cette première année d’exploitation. Nous avons débuté en mai avec six vols hebdomadaires et avons au cours des derniers mois atteint un coefficient de remplissage de notre cabine de 70 %. Depuis le début de l’année, nous sommes même allés jusqu’à 94 % ! Ce qui nous pousse à monter en puissance sur Paris ; à partir de septembre, nous passerons ainsi à dix vols hebdomadaires. Nous bénéficions de quatorze fréquences par semaine en droits de trafic et allons nous renforcer d’abord sur Paris avant de viser la province. Et puis, nous travaillons actuellement à un accord de pré-acheminement avec la SNCF pour nos passagers en région.

Quelles améliorations proposez-vous quant au produit ?

Fabrice Ebner – Nous offrons depuis la fin juin un pur produit Etihad avec un Airbus A330-200 équipé trois classes. À bord, le passager bénéficie en première (Diamond) et affaires (Pearl) d’un “full-flat bed”, un siège qui se convertit en un vrai lit à l’horizontale. Nous proposons des transferts gratuits en limousine pour les passagers haute contribution vers Abou Dhabi, mais aussi Dubaï et un bus pour les passagers de classe éco. Nous avons également lancé un programme de fidélisation, Etihad Guest, avec des avantages uniques tels que l’achat d’électroménager avec des miles…

Quels sont vos atouts, en ce qui concerne la desserte ?

Fabrice Ebner – Actuellement, la répartition de notre trafic au départ de France est la suivante : 35 % des passagers se rendent à Abou Dhabi-Dubaï, 50 % à Bangkok et 15 % en Inde, au Pakistan et Sri Lanka. Cela devrait évoluer car nous avons réorganisé nos correspondances à Abou Dhabi vers le reste du Golfe, où nous offrons des temps de transfert très courts vers Oman, le Qatar ou l’Arabie saoudite ; nous renforçons aussi nos vols sur l’Inde et avons amélioré nos transferts vers Jakarta, Kuala Lumpur et Manille. Enfin, nous espérons beaucoup de l’ouverture de notre vol sur Sydney, qui permettra d’offrir un produit équivalent à celui de la concurrence en terme de qualité.