La Finlande lève ses restrictions aux Européens

Enfin! Depuis un an, la Finlande vivait en quasi-autarcie en Europe, ayant à peine entrouvert ses frontières depuis 2020. Finalement, le pays accueillera de nouveau les Européens de la zone Schengen pour des voyages dits non essentiels à partir du 21 juin.
Helsinki fait partie des villes d'Europe très dépendantes du voyage d'affaires (Photo: Luc Citrinot)

Dans un communiqué de presse du 17 juin, le ministère finlandais de l’Intérieur a indiqué que la Finlande allait accueillir de nouveau dès le 21 juin tous les voyageurs, notamment pour des motifs « non-essentiels ».

Cette décision s’applique à tous les citoyens des pays de l’UE/espace Schengen. Les voyageurs doivent avoir été vaccinés contre le Covid-19 avec l’un des vaccins approuvés. Ou qu’ils aient totalement guéri du virus sur une période de six mois.

En revanche, les autres voyageurs de l’espace Schengen non-vaccinés ou non-immunisés au Covid ne peuvent voyager que pour des motifs professionnels.

L’annonce du ministère de l’Intérieur indique aussi avoir réduit les restrictions sur le trafic frontalier interne à l’espace Schengen. Ces dernières concernaient notamment les frontières maritimes ou encore les frontières terrestres avec la Suède et la Norvège. Le ministère des affaires étrangères indique pourtant ne pas recommander aux Finlandais de voyager hors des frontières pour le moment. Une recommandation qui n’a cependant pas valeur juridique.

A l’inverse, le gouvernement a décidé de prolonger les contrôles avec les frontières extérieures jusqu’au 11 juillet. Une mesure qui concerne donc les entrées de Russie, où l’épidémie flambe.

D’après l’Organisation mondiale de la santé, la Finlande enregistrait au 17 juin 93 923 cas d’infection et 964 décès liés au Covid.