Lufthansa s’allie à Google Cloud pour plus de fiabilité

Le groupe Lufthansa vient de s’associer à Google Cloud pour permettre à ses passagers de bénéficier d’un système d’informations plus fiables et d’une meilleure coordination des possibilités d’acheminement en cas d’imprévu.

Lufthansa
Le groupe Lufthansa s'est tourné vers Google Cloud pour gagner en fiabilité opérationnelle

Le groupe Lufthansa a décidé de travailler en partenariat étroit avec Google Cloud afin d’optimiser ses performances opérationnelles. Les passagers se trouvent en effet régulièrement confrontes à des imprévus : retards de vols, besoin d’une nouvelle réservation suite à des correspondances manquées ou encore face à des conditions météorologiques extrêmes. Des éléments qui perturbent la bonne exploitation d’un horaire et bien entendu les clients de la compagnie.

Google Cloud va ainsi mettre au service des compagnies du groupe Lufthansa (Lufthansa Passage, Austrian Airlines, Brussels Airlines, Eurowings et Swiss) sa technologie afin de permettre de combiner en une plateforme unique l’ensemble des systèmes et des flux de données – jusqu’alors collectés de façon disparate.

« En combinant la technologie Google Cloud et l’expertise opérationnelle du groupe Lufthansa, nous poussons encore plus avant la numérisation de nos opérations« , assure Detlef Kayser, membre du conseil d’administration du groupe Lufthansa. « Cela nous permettra d’identifier encore plus tôt les éventuelles irrégularités de vol et de mettre en œuvre des contre-mesures à un stade précoce« .

La nouvelle plate-forme d’exploitation Google Cloud / Lufthansa Group prendra en compte simultanément un certain nombre de facteurs liés à une exploitation stable – rotation des avions, maintenance, affectation des équipages, etc… – et fournira des recommandations pour améliorer la ponctualité des passagers, le respect des horaires et des plans de vol en cas de perturbations, d’une météo capricieuse aux retards connus suite à l’encombrement de l’espace aérien.

Le scénario pour revenir à une exploitation régulière permettra de réduire de façon significative les irrégularités des vols pour les passagers. Par exemple, l’intelligence artificielle de Google Cloud accélérera les réacheminements des passagers affectés par un événement en intégrant toutes les données des principaux hubs du groupe Lufthansa à Bruxelles, Francfort, Munich, Vienne et Zurich.

Google Cloud travaille déjà avec plus de 150 entreprises autour d’un AI Hub, une plate-forme d’Intelligence Artificielle. Le hub permet aux entreprises d’améliorer leur productivité en évitant les doublons dans les missions de travail et applications. Il permet aussi de modifier les algorithmes et les pipelines en fonction des besoins de l’entreprise.

révolutionner l’avenir des opérations aériennes

« Grâce à cette collaboration, nous avons une occasion importante de révolutionner l’avenir des opérations aériennes« , a déclaré Thomas Kurian, PDG de Google Cloud. « Nous réunissons le meilleur du groupe Lufthansa et de Google Cloud pour résoudre les grands défis auxquels sont confrontées les compagnies aériennes du groupe et avoir un impact positif sur les voyages de ses quelque 145 millions de passagers« .

Une équipe conjointe d’experts opérationnels, de développeurs et d’ingénieurs du groupe Lufthansa et d’ingénieurs en logiciels de Google Cloud va travailler sur la nouvelle application. Laquelle sera testée ensuite grandeur nature sur l’aéroport de Zurich en coopération avec Swiss.

Le choix de Zurich n’est pas le fruit du hasard. La métropole financière suisse accueille déjà l’une des principales plateformes Google Cloud en Europe. Google Cloud est de surcroît utilisé par Swiss Aviation Software, une filiale de la compagnie nationale helvétique. Cela permet à cette firme de fournir des services de maintenance et de gestion aéronautique a tous ses clients dans l’espace germanophone.