Google et Renault veulent lancer des navettes autonomes entre CDG et la Défense

A l’occasion des Jeux Olympiques de Paris 2024, des véhicules autonomes pourraient relier l’aéroport de Roissy à la Défense. Renault et Waymo – la branche de Google spécialisée dans les véhicules sans chauffeur – travaillent ensemble sur ce projet.

La Défense DR
Renault, Waymo (Google) et la Région Ile-de-France espèrent lancer des navettes autonomes entre Paris-CDG et la Défense à l'occasion des JO de 2024

Le lancement du CDG Express, qui devait intervenir à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris 2024, a finalement été repoussé. Mais que les voyageurs d’affaires se rassurent : les acteurs de la mobilité entendent bien profiter de l’événement sportif pour frapper un grand coup, et faire de la capitale française un laboratoire des déplacements urbains. En juin dernier déjà, le salon du Bourget donnait un avant-goût de l’ambition qui anime les acteurs du dossier : à l’occasion du rendez-vous aéronautique, la RATP, Airbus et Aéroports de Paris officialisaient un partenariat visant à tester des taxis volants dans le ciel francilien durant la quinzaine olympique. Et c’est maintenant à deux autres groupes de premier plan d’entrer dans la course à la mobilité de demain : « alors que le Groupe Renault et Nissan ont annoncé en juin 2019 la signature d’un accord exclusif avec Waymo sur les services de mobilité autonome en France et au Japon, la Région Île-de-France et le Groupe Renault vont étudier la mise en place d’un service de mobilité autonome entre l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et La Défense », ont ainsi annoncé les responsables du projet le 11 octobre.

notre Région (…) investit 100 millions d’euros pour développer les infrastructures sur lesquelles les véhicules autonomes vont fonctionner

« La France est un leader mondial reconnu en matière de mobilité, et nous nous réjouissons de travailler avec la Région Île-de-France et notre partenaire Groupe Renault afin d’explorer le déploiement du Waymo Driver sur l’axe stratégique reliant l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle à La Défense », souligne ainsi Adam Frost, chef des programmes et des partenariats automobiles, Waymo. Pour Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, « Ce service de mobilité autonome entre Roissy et La Défense est susceptible de jouer un rôle clé pour la mobilité des Franciliens, des touristes et donc pour l’attractivité internationale de notre Région qui investit 100 M€ pour aménager les infrastructures sur lesquelles circuleront les véhicules autonomes. Mon ambition est de mener à bien ce projet pour les Jeux Olympiques de Paris ».