Grève : les perturbations se poursuivent le 9 décembre dans les transports

L’impact de la grève reste sensible dans les transports, notamment sur les réseaux RATP et SNCF. L’appel à manifester le 10 décembre ne devrait rien arranger. La DGAC table déjà sur une réduction de 20% du programme de vols mardi.

RATP
Le réseau RATP reste très perturbé ce 9 décembre sur les réseaux RATP et SNCF

Après un week-end compliqué en termes de mobilité, c’est une nouvelle semaine de perturbations qui débute ce 9 décembre. La RATP évoque un trafic extrêmement perturbé sur les réseaux métro et RER. Dix lignes de métro restent immobilisées, et le trafic des lignes 4, 7, 8 et 9 se limite aux heures de pointe. Les axes 1 et 14, ainsi que l’Orlyval, doivent fonctionner normalement et toute la journée. On attend également un train sur deux en heures de pointe sur le RER A, et un sur trois sur le RER B.

Du côté de la SNCF, le bilan est également chargé. Lundi matin, 77,3% des conducteurs étaient en grève, 58,4% des contrôleurs et 21,9% des aiguilleurs, d’après les chiffres communiqués par la compagnie ferroviaire. Seul 1 TGV sur 5 circule le 9 décembre, de même que sur les réseaux Transilien et Intercités. A l’international, on attend 2 trains sur 3 pour l’Eurostar – avec notamment 9 allers-retours Londres-Paris, 4 allers et 6 retours Londres-Bruxelles -, 3 trains sur 5 sur le réseau Thalys, et à peine 2 trains sur 10 pour Lyria.

20% des vols annulés mardi

Les perturbations sont plus contenues dans le secteur aérien, la DGAC n’ayant pas formulé de demande d’abattement de trafic aux transporteurs. Air France a donc tablé sur un trafic normal pour ce 9 décembre.

Mardi, l’appel à manifester lancé par différentes organisations syndicales pourrait bien aggraver l’impact sur les transports. La DGAC a d’ailleurs annoncé lundi une réduction de 20% des programmes de vol au départ et à l’arrivée, et ce sur 7 aéroports : Paris-Charles de Gaulle,Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux.