Hommes femmes : modes d’emploi du business travel selon CWT

CWT étudie les différences hommes-femmes dans les habitudes de réservation (DR)
Les voyageuses d'affaires anticiperaient davantage que leurs homologues masculins selon CWT (DR)

Deux jours, ou presque (1,9) : tel est le différentiel entre les voyageurs d’affaires des deux sexes constaté par Carlson Wagonlit Travel (CWT) dans son étude « Différences entre les sexes pour la réservation du voyage d’affaires : réservation anticipée et impact financier » (« Gender differences in booking business travel: advance booking behavior and associated financial impact », en anglais dans le texte). En réservant près de 48 heures plus tôt que leurs homologues masculins, les voyageuses d’affaires paieraient en moyenne leurs billets près de 2 % moins cher, selon l’agence de voyages d’affaires. Pour les entreprises dont l’effectif de voyageurs d’affaires dépasse 1 000 salariés, la différence se chiffrerait à quelque 50 000 dollars par an. Ces économies atteindraient même le million pour une population de 20 000 voyageurs… Ce delta s’amenuiserait néanmoins chez les voyageurs les plus fréquents, précise la TMC.

« Ces techniques d’analyse ouvrent un nouveau champ d’opportunités pour notre quête de voyage personnalisé », prévient Catalin Ciobanu, Senior Director Data & Analytics chez CWT Solutions Group. « Elles sont applicables à bien d’autres segments de voyageurs, par exemple le secteur géographique, le canal de réservation ou l’entité commerciale. En définitive, mieux connaître nos voyageurs permet d’améliorer leur expérience, mais aussi l’efficacité du programme voyages de l’entreprise ».