Hong Kong, hub du vin en asie

Tout a commencé il y a vingt ans, avec un petit événement sans prétention, arrosé par quelques verres de Bordeaux.

Aujourd’hui, le Wine & Dine Festival, organisé par le Hong Kong Tourism Board (HKTB), attire chaque année, en novembre, près de 130000 visiteurs pendant quatre jours. “C’est une occasion de goûter à des crus du monde entier, d’aiguiser les palais et de faire du buzz autour du vin”, explique Janet Chui, responsable des relations publiques au HKTB.

Le prochain Wine & Dine Festival se tiendra du 1er au 4 novembre 2012. Si l’événement a pris une telle ampleur, c’est que, depuis la levée des taxes sur les alcools de moins de 30 degrés en 2008, Hong Kong est devenu le “wine hub” de l’Asie. Ainsi, entre 2008 et 2009, environ 850 entreprises liées au vin ont vu le jour et 40000 personnes travailleraient aujourd’hui dans ce secteur.
 
Eddie McDougall, fondateur du magasin Flying Winemaker et œnologue, fait partie de ces jeunes entrepreneurs que la mesure de 2008 a stimulés. “Je travaille avec le 8th Estate Winery, la première des trois entreprises à produire du vin à Hong Kong”, explique-t-il. Voir sur les étiquettes le label Made in Hong Kong peut surprendre, mais le processus est simple. “Les récoltes sont faites à l’étranger et congelées instantanément. Le goût est donc conservé”, continue l’œnologue. Les raisins proviennent ainsi de France, d’Italie, d’Espagne ou encore d’Australie, mais la vinification est réalisée sur l’île. “Hong Kong est un endroit fabuleux pour le commerce du vin.?On y organise de beaux événements qui permettent aux consommateurs asiatiques de se familiariser avec ce produit”, conclut Eddie Mcdougall. En effet, de grandes foires régionales, comme Hofex et Vinexpo Asia Pacific, s’y tiennent chaque année. D’ailleurs, on s’attend à ce que, d’ici 2015, la Chine dépasse le Japon en termes de volume de vin importé. En quelques années, les enchères de vin ont littéralement explosé, avec 165 millions de dollars US de ventes en 2010. La ville s’est octroyé la première place mondiale, devant Londres et New York, avec un important marché de grands crus.