Hôtellerie : mouvement alternatif

Si les chaînes internationales et les plus grands hôtels d’affaires sont tous présents sur la scène hôtelière berlinoise, un chapelet de jeunes établissements au caractère bien trempé s’impose avec toujours plus d’opiniâtreté.

Un hôtel pour millenials dans une ville éternellement jeune d’esprit. L’association était évidente, et c’est ce que propose le Capri by Fraser qui agrémente ses espaces communs, comme ses appartements longs séjours, de touches design colorées.
Un hôtel pour millenials dans une ville éternellement jeune d’esprit. L’association était évidente, et c’est ce que propose le Capri by Fraser qui agrémente ses espaces communs, comme ses appartements longs séjours, de touches design colorées.

Berlin est riche de palaces. Très riche. Depuis 1907 déjà, se tient devant la majestueuse porte de Brandebourg le très noble Adlon, l’un des fleurons de l’hospitalité berlinoise. Un luxe discret, une élégance tamisée, une atmosphère chuchotante pour un service inégalé… Non loin de là, à l’autre bout de la célébrissime avenue Unter den Linden, bordée sinon de tilleuls, du moins de musées aux colonnades néo-classiques, c’est l’Hôtel de Rome, logé dans un édifice du XIXe siècle qui décore la Bebelplatz de sa fière silhouette. Que ce soit l’Adlon ou l’Hôtel de Rome, ces deux palaces appartiennent à la famille des Leading Hotels of the World, gage absolu d’exclusivité. Mais l’offre de luxe ne s’arrête pas là, puisque Berlin compte aussi parmi ses nombreux établissements estampillés cinq étoiles  un Sofitel de style Art Déco du côté du Kurfürstendamm – le “Ku’damm”, les Champs-Elysées de Berlin – ou encore un Ritz-Carlton sur la Potsdamer Platz.

Bref, le choix est pléthorique, et pourtant… Ce qui anime le Berlin d’aujourd’hui en matière d’hôtellerie s’inscrit ailleurs, dans l’originalité et la singularité. Ces deux dernières années, la capitale allemande s’est enrichie d’un nombre conséquent d’hôtels pétillants ou intrigants, tous marqués d’une personnalité propre. Certains se refusent même, par souci d’indépendance peut-être, à se conformer à toute catégorie et s’affichent comme “hors étoiles”.

C’est le cas du Sir Savigny par exemple, nouvelle adresse de la chaîne hollandaise Sir qui s’est installée depuis quelques mois dans le quartier de Charlottenburg. L’entrée de cet établissement de 44 chambres seulement n’est pas un lobby fastueux, mais une pièce tapissée de livres d’art, une bibliothèque d’esthète au milieu de laquelle trône une immense table taillée dans un tronc d’arbre. La “réception” n’est qu’un petit bureau à peine visible où une jeune femme en jean-basket reçoit les arrivants comme s’ils étaient des amis de passage. Ainsi se sent-on chez soi dans ce cocon agrémenté d’un jardin d’hiver derrière lequel s’affiche un mur peint qu’un street artist dénommé Dome a spécialement conçu pour le lieu.

Cet esprit se retrouve aussi au Max Brown, appartenant comme le Sir Savigny. à l’Europe Hotels Private Collection Ouvert en 2016, cet établissement de 70 chambres – et bientôt 11 supplémentaires grâce à l’ajout d’un étage – ouvre non pas sur un véritable lobby, mais sur un café orné de papiers peints à motifs de feuillages luxuriants. Là , tout invite à plonger dans de profonds canapés scandinaves aux tissus colorés et, en même temps, à s’immerger dans une atmosphère pleine de fraîcheur et de douceur, absolument dans l’air du temps. Le tout à quelques pas du Ku’damm, le cœur vibrant de Berlin.

Le Henri a redonné vie à l’ancien Hôtel Bogota, institution arty de la ville.
Le Henri a redonné vie à l’ancien Hôtel Bogota, institution arty de la ville.
Le Max Brown décline son style casual dans un décor inspiré des années 50.
Le Max Brown décline son style casual dans un décor inspiré des années 50.
La chaîne danoise Guldsmeden retranscrit à Berlin le “hygge”, art de vivre scandinave et chaleureux.
La chaîne danoise Guldsmeden retranscrit à Berlin le “hygge”, art de vivre scandinave et chaleureux.

L’art de la provoc’

Plus surprenant encore, l’hôtel Provocateur, dont le nom à lui seul suscite déjà l’intérêt. Ouvert en mars dernier, son esprit est celui d’un hôtel de plaisirs version début de siècle dernier, réinventé par le designer israélien Saar Zafrir avec un raffinement rehaussé par des parfums capiteux et une touche d’élégance parisienne d’autrefois.
Les murs ont ainsi été peints en gris sombre afin de mettre en valeur les têtes de lit et les banquettes en velours rouge sang. Le voyageur en quête de quiétude – l’hôtel n’a que 58 chambres – et lassé des chambres d’hôtel sans personnalité ne se sentira aucunement coupé du monde des affaires, puisque le métro est à deux pas de l’hôtel et que l’on rejoint le Ku’damm et ses centres de congrès, bureaux et banques en une dizaine de minutes à pied.

De son côté, l’Île aux musées subit actuellement de profondes transformations avec l’ouverture prochaine du Humboldt Forum, qui accueillera le musée des cultures non-européennes. C’est là qu’a été inauguré en mai 2017 l’hôtel Capri by Fraser. Presque voisin du nouveau quartier général d’Amazon Allemagne, ce quatre étoiles de 143 chambres allie le design avec le fonctionnel. On lui donne volontiers l’étiquette d’hôtel “lifestyle pour millenials”, en d’autres termes, destiné à une clientèle d’affaires très jeune, avide d’éthique, d’esthétique et de praticité. Si les sièges de style scandinave sont orange vif ou vert anis, pour leur part les chambres sont toutes équipées d’une kitchenette. Les appartements mis à disposition des voyageurs en long séjour sont quant à eux dotés de machines à laver et sèche-linge. Petite surprise : dans le lobby, un sol en verre permet de dominer, en soubassement, les vestiges d’un bâtiment du XVIe siècle, découverts lors de la construction de l’hôtel…

Le Sir Savigny appartient à cette nouvelle aristocratie de boutique hôtels en phase avec leur époque. Principale lettre de noblesse : offrir une atmosphère décontractée dans le ton de la bohème berlinoise.
Le Sir Savigny appartient à cette nouvelle aristocratie de boutique hôtels en phase avec leur époque. Principale lettre de noblesse : offrir une atmosphère décontractée dans le ton de la bohème berlinoise.
Le pouvoir de séduction de l’hôtel Provocateur repose sur un subtil mélange de glamour années 20, d’élégance parisienne et de rouge sexy.
Le pouvoir de séduction de l’hôtel Provocateur repose sur un subtil mélange de glamour années 20, d’élégance parisienne et de rouge sexy.

Combinaison inattendue

Autre nouvelle adresse à Berlin, le Lulu Guldsmeden a ouvert début 2018 à quelques pas de la Philharmonie et propose 81 chambres bohème chic, de style mi-scandinave mi-balinais. Une combinaison inattendue, mais qui fonctionne à merveille dans un remarquable bâtiment du XIXe, dont le majestueux escalier a été rénové avec art. Autre belle surprise parmi les nouveaux hôtels boutique, le Henri, acquisition de la chaîne allemande éponyme. Installé dans l’ancien Hôtel Bogota – une pure merveille de l’Art Nouveau dont on admire encore quelques vestiges, notamment des moulures colorées en formes d’arachnéens posés sur des feuilles d’arbre aux formes voluptueuses –, cet hôtel est une belle option située à proximité du Ku’damm.

Malgré cette offre récente et vaste, il manque peut-être encore à Berlin une capacité d’accueil plus massive pour héberger les visiteurs supplémentaires drainés par les salons d’envergure comme l’IFA, la Foire internationale d’électronique, qui se tient en septembre et attire chaque année 30 000 participants. L’ouverture prochaine du Barcelo Berlin, de la marque majorquine, ou l’extension, à l’horizon 2020/2021, de l’hôtel de congrès Estrel avec une tour comportant 814 chambres – s’ajoutant aux 1 125 déjà existantes – viendront sans doute résoudre cet épineux problème.

BLOC-NOTES

ADLON KEMPINSKI > Unter den Linden 77 • Tél. : +49 30 2261 0 • Email : hotel.adlon@kempinski.com • Internet : www.kempinski.com ou www.lhw.com

ROCCO FORTE HOTEL DE ROME > Behrenstrasse 37 • Tél. : +49 30 4606090 • Email : reservations.derome@roccofortehotels.com • Internet : www.roccofortehotels.com ou www.lhw.com

SOFITEL KURFURSTENDAMM > Augsburger Strasse 41 • Tél.: +49 30 8009990 • Email : H9387@sofitel.com • Internet : www.sofitel.accorhotels.com

RITZ-CARLTON POTSDAMER PLATZ > Potsdamer Platz 3 • Tél. : +49 30 337 777 • Email : berzt.leads@ritzcarlton.com • Internet : www.ritzcarlton.com

SIR SAVIGNY > Kantstrasse 144 • Tél. : +49 30 302 178 2638 • Email : hello@sirsavignyhotel.com • Internet : www.sirhotels.com

MAX BROWN HOTEL > Uhlandstrasse 49 • Tél. : +49 30 21 78 26 39 • Email : reservations.kd@maxbrownhotels.com • Internet : www.maxbrownhotels.com

HOTEL PROVOCATEUR > Brandenburgische Strasse 21 • T +49 30 22 05 60 60 • Email : hello@provocateur-hotel.com • Internet : www.provocateur-hotel.com

CAPRI BY FRASER > Scharrenstrasse 22 • Tél. : +49 30 200 770 1888 • Email : reservations.berlin@capribyfraser.com • Internet : www.berlin.capribyfraser.com

LULU GULDSMEDEN BERLIN > Potsdamerstrasse 67 • Tél. : +49 30 255 587 20 • Email : lulu@guldsmedenhotels.com • Internet : www.guldsmedenhotels.com

HENRI HOTEL BERLIN > Meinekestrasse 9 • Tél. : +49 30 88 443 0 • Email : hello@henri-berlin.com • Internet : www.henri-hotels.com