Hôtellerie à Montréal : le nouveau départ

Sous l’impulsion d’une vie culturelle et économique en plein épanouissement, le paysage hôtelier montréalais se modifie. Le grand luxe se met au goût du jour, tandis les nouveaux établissements affaires jouent pleinement la carte urbain-chic.

Après avoir joué la carte “boutique” durant la première décennie du XXIe siècle, Montréal voit aujourd’hui le retour en force de l’hôtellerie de luxe et d’affaires. Il faut dire qu’en 2011, la métropole canadienne a été consacrée première ville d’Amérique du Nord pour l’accueil d’événements associatifs par l’Union des associations internationales (UAI), devant Washington et New York. Plus d’un demi-million de personnes ont fré- quenté un palais des congrès résolument contemporain, avec des panneaux de verre colorés qui en ont fait la réputation design. Alors, pour accueillir l’af?ux crois- sant de voyageurs d’affaires, on rénove, on construit. Le palais des congrès est ainsi relié par accès souterrain à près de  4500 chambres d’hôtel, dont 454 se sont ajoutées en 2009, avec l’ouverture du Westin, sur la rue Saint-Antoine Ouest.

Ce complexe hôtelier, doté lui-même de deux étages de salles de réunions et d’un club exécutif avec boardroom panora- mique, aura coûté une centaine de millions de dollars canadiens. Une vraie concurrence pour son massif voisin, l’InterContinental, qui régnait en maître sur le Quartier International depuis 1991 et qui, du coup, s’est offert une nécessaire remise en beauté. Désormais, son lobby s’habille d’écorces de bouleau placées sous verre et d’assiettes posées aux murs signées par le designer italien Fornasetti. Les chambres, notamment celles des étages Club aux 25e et 26e étages, dont certaines ont des vues à 360 degrés, arborent pour leur part un esprit nature-chic.

Pourtant, la rénovation qui a vraiment fait parler d’elle, c’est celle du Ritz-Carlton. Fermé pendant quatre ans, ce monument de l’hôtellerie montréalaise, première propriété de l’enseigne en Amérique du Nord, a rouvert au printemps 2012, juste à temps pour fêter son centième anniversaire. Poncé, brossé, frotté, bichonné, remodelé, c’est un hôtel de grande élégance qui est sorti des mains de deux célèbres cabinets de décoration d’intérieur : le Californien Buz Design, spécialisé dans les projets corporate un rien décalés, et Super Potato, les fameux Japonais déjantés. “Nous avons misé sur une contemporanéité qui met en valeur l’histoire du bâtiment tout en conservant les éléments décoratifs de 1912, les cheminées magistrales, les plafonds en stuc, l’escalier d’honneur pensé par César Ritz pour que les dames montrent leurs robes du soir, plusieurs toiles de maître ainsi que le lustre monumental de l’ancienne salle de bal transformée en espace de réception”, explique Natalie Chepurniy, porte-parole de l’hôtel.
 

Les nouveaux diamants du Ritz

Image preview

Les 229 chambres originelles ont aujourd’hui disparu. Elles ne sont plus que 129, mais ô combien majestueuses. Les unes ouvrent sur la rue Sherbrooke et le fameux Golden Square Mile, les autres sur un jardin japonais. “200 millions de dollars canadiens ont été investis dans ces rénovations, soit deux fois plus que la somme initialement prévue”, avoue Natalie Chepurniy. Si le résultat, d’une grande sobriété, a permis de souligner le luxe et la splendeur Belle Époque du lieu, la technologie l’a fait basculer dans la modernité la plus pointue, avec des systèmes de thermostats intelligents, des miroirs de salle de bain antibuée, etc. Pour les amoureux de la vie à l’hôtel, 35 appartements-résidences et 15 appartements- suites avec services hôteliers vont ouvrir courant 2013 dans une aile supplémentaire. Un spa, au 12e étage, est également en préparation, juste à côté de la piscine d’eau salée logée sur le toit.

Cette magni?que initiative du Ritz-Carlton a fait des émules. Depuis peu, une frénésie de rénovations hôtelières anime la ville. L’Omni Mont-Royal, propriété de la chaîne américaine éponyme et situé à quelques foulées du Ritz, n’avait subi, depuis son entrée en scène en 1976, que quelques légers coups de peinture. Cette fois, 20 millions de dollars ont été investis pour redonner tout son panache à ce 299 chambres de la rue Sherbrooke, avec une allure résolument moderne : lobby de marbre, salons sophistiqués, chambres spacieuses aux tons poudrés et doux.
 
Même chose pour le Sheraton qui, à son ouverture en 1982, faisait ?gure d’avant-gardiste, mais avait pris quelques rides depuis. Entre 2008 et 2012, l’intégralité de ses 825 chambres et de ses salons a été sublimée pour la somme de 40 millions de dollars. Là encore, le thème de la nature règne en maître, avec des tapis aux motifs arborescents et des installations écologiques. Mais ce sont les vues urbaines, surtout depuis le lounge du 37e étage et les beaux espaces de réunion, qui comptent parmi les grands points forts de cet établissement.
 
Last but not least, dans cette vague de fraîcheur que s’offre Montréal, le W, qui fêtera ses dix ans en 2014, apportera bien- tôt un peu de nouveauté à ses 152 chambres, situées au cœur du Quartier International et reliées elles aussi au palais des congrès par la ville souterraine. Il faut dire que la ligne W, qui joue sur la surprise et l’ultra-contemporain, ne peut se permettre le désuet… Le projet reste encore un secret, mais on parle d’une nou- velle palette de couleurs et de clins d’œil ludiques à l’architecture historique du bâtiment, autrefois la banque du Canada.
 

Déco brute et couleurs vives

En ce qui concerne les ouvertures, plusieurs établissements corporate ont vu le jour dans la métropole québécoise. C’est le cas du Saint-Martin, un lieu ultra business doté de 123 chambres haute tech- nologie dans une tour de verre offrant de splendides panoramas. Autre concept, plus insolite, mais tout aussi adapté à la clientèle d’affaires en quête d’environnement urbain chic : le Zero 1 Hôtel, une ancienne résidence étudiante de douze étages. Sa déco est un peu brute, avec du béton, du bois et quelques touches de couleurs vives, mais ses 170 “unités”, toutes aménagées de manière identique au printemps 2011, sont in?niment séduisantes. Dès le lobby à la cheminée sur-élevée dans un insert de verre, on entre dans un cocon de douceur et de style.
 
2013 apportera elle aussi son lot de nouveautés. Au printemps, un Courtyard by Marriott de quarante étages et 400 appartements, dont 212 chambres d’hôtel de 38 m2 minimum, devrait ouvrir dans une tour conçue par l’architecte montréalais Brian Burrows sur le bou- levard René-Lêvesque. À l’automne, les regards se tourneront vers Grif?ntown, ancien quartier d’immigrants écossais en pleine phase de boboïsation. C’est là que s’installera un nouvel établissement du groupe Germain, mini-chaîne hôtelière canadienne très tendance. Le ALT District Grif?n et ses 154 chambres s’intégreront dans un complexe de bureaux, de résidences et de commerces qui contribuera pleinement au nouvel esprit bohème du quartier. Mais le clou sera très certainement l’ouverture, prévue pour 2015, du luxuosissime Waldorf Astoria Montréal.
 
 

Blocs-notes

WESTIN MONTRÉAL
Tél. : +1 514 380 3333
E-mail : reservations@westinmontreal.com
Internet : www.westinmontreal.com

HOTEL INTERCONTINENTAL, 360, rue Saint-Antoine Ouest
Tél. : +1 514 987 9900
E-mail : montreal@ihg.com
Internet : www.intercontinental.com

RITZ-CARLTON MONTRÉAL, 1228, rue Sherbrooke Ouest
Tél.: +1 514 985 0464
E-mail : reservations@ritzmontreal.com
Internet : www.ritzmontreal.com

OMNI MONT-ROYAL, 1050, rue Sherbrooke Ouest
Tél. : +1 514 284 1110
Internet : www.omnihotels.com

LE SAINT-MARTIN MONTRÉAL, 980, Bd de Maisonneuve Ouest
Tél. : +1 514 843 3000
E-mail : info.mtl@lestmartin.com
Internet : www.lestmartinmontreal.com

LE CENTRE SHERATON MONTREAL HOTEL, 1201, Bd René-Lêvesque Ouest
Tél.: +1 514 878 2000
E-mail : reservation.lcs@sheraton.com
Internet : www.starwoodhotels.com/sheraton

W MONTRÉAL, 901, Square Victoria
Tél. : +1 514 395 3100
E-mail : wmontreal@whotels.com
Internet : www.whotels.com

HOTEL ZERO 1 MONTREAL, 01, Bd René Lêvesque Est
Tél. : +1 514 871 9696
E-mail : info@zero1-mtl.com

Internet : www.zero1-mtl.com

MARRIOTT COURTYARD MONTRÉAL CENTRE VILLE, 380, Bd René-Lêvesque Ouest
Tél. : +1 514 840 0010
E-mail : lsecondo@hgimontreal.com
Internet : www.courtyardmarriottmontreal.com

HOTEL ALT DISTRICT GRIFFIN, Coin des rues Wellington et Peel
Tél. : + 1 418 266 1080
E-mail : hgermain@althotels.ca
Internet : groupegermain.com