Hôtellerie : Chic Shanghai

Depuis la grande tradition des palaces hongkongais jusqu’aux boutique hôtels au design ultra pointus, Shanghai offre aujourd’hui tout l’éventail du luxe.

Mandarin Oriental, la très select marque de luxe née il y a cinquante ans à Hong Kong, attendait depuis longtemps de s’installer dans la capitale économique de la Chine moderne. C’est chose faite depuis avril 2013, à Harbour City, un quartier en pleine expansion où d’anciens chantiers navals se muent en salles de concerts ou en clubs exclusifs pour propriétaires de yachts.

À deux pas de la Perle de l’Orient et des banques prestigieuses de Pudong, ce 362 chambres respire le grand luxe ; le vrai, sans ostentation superflue. La discrète élégance du lieu est éclairée par un jeu sur les luminaires, métaphore filée d’une beauté sans bling bling. Dans le lobby, des lustres de cristal, reprenant l’arrondi d’une alliance en diamant, mettent en valeur une fresque murale composée de milliers de carreaux de verre colorés. « Au total, elle est constituée de 71 000 carreaux. On retrouve son thème partout dans l’hôtel, comme un fil conducteur », explique Selina Chan, porte-parole. Au Club Lounge du 2e étage, ouvert 24h sur 24h, les clients des chambres Executive effectuent leur check-in sous l’œil attentif de leur butler attitré, avant de se diriger vers les étages dédiés, les plus élevés. Pour leur part, les clients longue durée sont installés en face, dans une tour ultra moderne accueillant 210 appartements en résidence hôtelière.

Ce niveau de service, on le retrouve de l’autre côté du Huangpu, dans un établissement lui aussi originaire de Hong Kong : le Peninsula. Ouvert en mars 2010 sur le Bund à l’occasion de l’exposition universelle, cet autre grand nom de l’hôtellerie s’est rapidement imposé comme un classique du genre. Au point d’avoir été nommé en 2013, et pour la deuxième année consécutive, meilleur hôtel d’affaires au monde par le magazine Travel + Leisure. « L’histoire de Peninsula est intimement liée à Shanghai, où la famille Kadoorie, à la fin du XIXe siècle, a débuté son histoire hôtelière en ouvrant notamment le célèbre Peace Hotel, avant d’être forcée à l’exil », raconte Cecilia Lui, porte-parole de l’hôtel. C’est à Hong Kong, en 1928, que la famille ouvrira la premier des dix Peninsula avant de renouer avec Shanghai. Dans la tradition du palace hongkongais, on y sert chaque jour le five o’clock tea au cœur de l’imposant atrium Art Deco. Les résidents des 135 chambres et suites raffolent aussi de toutes les attentions qu’on leur réserve : appels locaux et internationaux gratuits, salle de bain équipée d’un téléphone neutralisant les bruits de clapotis, séchoir à vernis à ongles pour femmes d’affaires pressées… Pour le reste, tandis qu’on sirote un cocktail au 14e étage, sur la terrasse extérieure, un personal butler se charge de tout.

Dans un esprit plus contemporain, Andaz a ouvert un établissement de 307 chambres en octobre 2011 dans le quartier montant de Xintiandi. Premier en Asie de la ligne jeune et urbaine du groupe Hyatt, il s’en dégage une atmosphère fraîche, lumineuse et colorée, avec ça et là d’amusantes surprises : un mur de verre parsemé de poignées de portes bariolées, des corbeilles à cadeaux où l’on pioche des étiquettes de valises aux slogans rigolos, « Hands Off », « It’s not yours », « It’s mine »… Au cinquième étage, lorsque le temps le permet, on prend l’afternoon tea sur une terrasse agrémentée d’un jacuzzi. Et dans les chambres, des tentures de soie aux motifs éclectiques égaient un ensemble plutôt sobre et design.

Design audacieux

Dans un esprit encore plus pointu, voire audacieux, l’hôtel Waterhouse s’est installé dans un ancien QG militaire des années 30, entièrement revu par le couple de designers Neri & Hu. Tout est resté à l’état brut : murs décrépis, vestiges de carrelage, béton, métal rouillé, briques grises au sol, mais dans un mariage raffiné avec un mobilier italien ou scandinave très chaleureux. Ici, une fenêtre creusée dans un mur totalement nu, là une baie vitrée, ailleurs d’immenses tables en lattes de bois… « En tout, il n’y a que 19 chambres », explique Rebecca Ye, directrice des relations publiques, « mais elles sont toutes différentes, avec pour concept commun le lien entre l’extérieur et l’intérieur ». Détail troublant : chaque porte possède, en guise de judas, une petite ouverture grillagée qui rappelle la prison ou le couvent… un univers austère dont on se sent pourtant tellement, tellement loin.

Autre lieu insolite, le Swatch Art Peace Hotel, situé dans une aile attenante à ce mythique palace du début du siècle dernier. Il accueille désormais 18 artistes résidents et quelques suites hôtelières. C’est un hôtel mystère dans le lobby duquel aucun fauteuil ne permet de s’asseoir, et auquel on ne peut accéder que si l’on y séjourne… Seule incursion possible dans cet univers privé, le restaurant Shook et sa merveilleuse vue sur Pudong.

Quant aux futures ouvertures dont on parle déjà beaucoup, un nouveau Sofitel d’environ 500 chambres devrait voir le jour courant 2014 sur Beijing Road et en 2015 un hôtel W, du groupe Starwood. Dans un esprit évidemment stylisé et ludique, à proximité du Bund, ce monumental 600 chambres, avec piscines et restaurants, s’est déjà attribué le titre de « retraite urbaine ».

Bloc-notes

Mandarin Oriental Shanghai
111 pudong road
Tél. : +86 21 2082 9888
email : mopud-reservations@mohg.com
internet : www.mandarinoriental.com/shanghai

Peninsula Shanghai
32 the bund
Tél. : +86 21 2327 2888
internet : www.peninsula.com

Andaz Shanghai
88 songshan road
Tél. : +86 21 2310 1234
fax : +86 21 2310 1235
email : info.shanghai@andaz.com
internet : www.shanghai.andaz.hyatt.com

Waterhouse
maojiayan road 1-3, zhongshan road south
Tél. : 86 21 6080 2988
email : info@unlistedcollection.com
internet : www.waterhouseshanghai.comou www.designhotels.com

The swatch art peace hotel
23 east nanjing road – bund 19
Tél. : +86 21 2329 8500
fax : +86 21 2329 8511
internet : www.swatch-art-peace-hotel.com

W Shanghai
email : newhotels.asiapacific@starwoodhotels.com
internet : www.starwoodhotels.com

Sofitel Shanghai jing’an huamin
1008 west beijing road
Tél. : +86 21 2220 8888
fax : +86 21 2220 8999
email : rmsofitel@huamin.com.cn
internet : www.sofitel.com