Huawei P30 Pro : photophone superlatif

La partie photo est à nouveau à l’honneur avec le nouveau haut de gamme chinois, fort d’un téléobjectif intégré et d’algorithmes impressionnants. Une fiche technique ultra haut de gamme qui ne néglige pas les fondamentaux, avec notamment une batterie XXL.

Huawei
Le nouveau Huawei P30 Pro constitue probablement le meilleur smartphone en termes de photo

Chez Huawei, la série P correspond au haut de gamme, directement face aux iPhone Xs et Samsung Galaxy S10. Et pour cette nouvelle génération Huawei P30 Pro, dont le lancement mondial a eu lieu à Paris, le constructeur chinois qui ambitionne la place de numéro un mondial a une fois de plus mis l’accent sur la partie photo. Toujours en collaboration avec la marque de référence qu’est l’allemand Leica, Huawei a développé un impressionnant ensemble de 4 caméras, dont trois pour la prise de vue. Le grand capteur principal, fort de 40 millions de pixels, donne la priorité à la luminosité, avec un objectif à large ouverture (f/1.6) et un filtre qui remplace la couleur verte par du jaune, plus clair, l’algorithme puissant se chargeant de recomposer les lumières naturelles. Résultat : le Huawei P30 Pro est capable de prendre des images claires dans une obscurité quasi complète. Un objectif à très grand angle et un impressionnant téléobjectif x5 intégré dans le corps de l’appareil complètent la palette de cet appareil photo ultra complet. Quant à la dernière caméra arrière, nommée ToF (une sorte de sonar qui mesure le temps que met la lumière pour revenir au capteur, d’où son nom : Time of Flight), elle mesure très précisément en 3D les distances, ce qui permet d’offrir un flou d’arrière-plan plus réaliste dans les portraits. Elle permet aussi de mesurer précisément des distances, surfaces et volumes. La vidéo n’est pas en reste, avec une fonction particulièrement intéressante : la possibilité de filmer simultanément une même scène avec deux focales différentes. Le tout avec une grande qualité permise par une stabilisation à la fois optique et numérique.

Côté processeur, c’est le dernier-né de Huawei qui est à la tâche, le puissant Kirin 980 gravé en 7 Nm, doué d’intelligence artificielle. 8 Go de mémoire vive se chargent d’assurer une grande rapidité même avec de nombreuses applications ouvertes. La batterie est aussi très bien dimensionnée avec ses 4 200 mAh et sa charge rapide 40 w qui permet, avec le chargeur fourni, de gagner 70 % en 30 minutes seulement. La charge sans fil (15 w) est également de la partie et le Huawei P30 Pro peut servir à charger lui-même un accessoire ou un autre smartphone compatible avec le standard Qi. Pratique.

L’affichage est assuré par un très bel écran AMOLED de 6,47 pouces aux bords incurvés, en harmonie avec un châssis métal à la finition impeccable. Petit grief, l’ensemble est assez encombrant et le poids de 192 g se fait sentir. Le Huawei P30 Pro est disponible en sobre coloris noir ainsi qu’en 3 variantes dégradées, plus fantaisie, tandis que l’ensemble est protégé contre l’eau et la poussière selon la norme IP68. Au rayon sécurité, si le capteur d’empreinte sous l’écran a évolué par rapport au Mate 20 Pro (précédente nouveauté du constructeur dans la série Mate, autre haut de gamme) pour plus de rapidité, le P30 Pro perd au passage la reconnaissance faciale 3D : la fonctionnalité reste mais via une simple caméra, moins sure pour l’identification. Parmi les autres fonctionnalités proposées ici, le P30 Pro peut remplacer la clé de certains modèles de voitures, grâce à un partenariat signé avec Audi. Il peut aussi envoyer très facilement sans contact des fichiers à un ordinateur portable de la marque (système Huawei Share OneHop). Les deux emplacements de carte nano-SIM sont tous deux 4G et compatibles VoLTE. Enfin, sans surprise, les tarifs sont également très haut de gamme : 999 € avec 8 Go de RAM et 128 Go de mémoire de stockage, 1 099 € avec 256 Go. Le prix pour s’offrir ce qui est très probablement le meilleur smartphone côté photo.