Hybreetings : l’événementiel hybride selon Deutsche Hospitality

Le groupe Deutsche Hospitality, propriétaire des marques Steigenberger et Intercity, a présenté son offre de réunions hybrides, déclinée en quatre solutions allant du studio jusqu'à des événements 100 % virtuels.
steigenberger-bruxelles-hybride
A Bruxelles, l'hôtel Steigenberger Wiltcher's dispose d'un studio permanent pour les événements virtuels.

Le monde du voyage d’affaires aime bien les contractions. On connaissait déjà le « bleisure », alliance de business et leisure. L’hôtelier Deutsche Hospitality vient d’en inventer une autre – les Hybreetings – pour dénommer ses solutions dédiées aux « meetings hybrides ». Dans ce cadre, le groupe allemand, propriétaire des marques Steigenberger et Intercity, a défini quatre produits adaptés à différents formats de réunions numériques, ces offres reposant toutes sur la plate-forme technologique Hybreetings by DH fournie par Encore (ex PSAV).

Dans son panel de solutions, Deutsche Hospitality propose tout d’abord des « Hybrid Studios ». A cet effet, deux hôtels Steigenberger – celui de l’aéroport de Francfort et le Wiltcher’s à Bruxelles – disposent de studios de diffusion installés en permanence, tandis que des studios pop-up peuvent être installés dans des délais très courts dans tous les hôtels du groupe en Allemagne, Autriche et Suisse.

Plus adaptées aux réunions mi-présentielles mi-virtuelles, l’offre Hybrid Meeting Suites s’appuie sur des salles pouvant accueillir jusqu’à 30 participants. Pour ce qui est de la participation à distance, la technologie permet des webinaires réunissant jusqu’à 400 personnes derrière leur écran. Le groupe allemand précise que le point fort de ce produit est « son approche « plug & play », qui comprend des caméras, des haut-parleurs et des microphones ultramodernes à un prix fixe. »

Pour des événements plus haut de gamme et plus complexes, Deutsche Hospitality a développé une offre opportunément baptisée « Hy-End Event« . Elle comprend une installation sur mesure pour un public en direct, tout en permettant la diffusion en continu vers des participants à distance. Les hôtels se chargent de leur côté de fournir le matériel ad hoc et tous les moyens nécessaires à la production, au streaming et à l’intégration de contenus multimédias.

Enfin, Deutsche Hospitality propose aussi une solution 100% virtuelle à travers sa Virtual Meeting Platform. Elle permet à la fois d’organiser des petites réunions spontanées, par exemple pour un voyageur qui a besoin à l’hôtel de se connecter rapidement avec un collaborateur ou un client éloigné, mais elle se prête aussi à de plus larges conférences, jusqu’à plusieurs centaines de participants. Pour aller plus loin, Deutsche Hospitality ajoute une solution dédiée à des salons professionnels virtuels jusqu’à 500 personnes.

Pour animer l’ensemble de ces événements , le groupe allemand s’appuie sur l’entreprise de restauration « Taste of Now » pour la livraison d’« Hybreeting Box« , des repas destinés aux participants à distance, que ce soit à leur leur bureau ou à domicile. Cette offre de services devrait s’étoffer dans les prochaines semaines, que ce soit pour les pauses-conférences ou des animations telles des cours de cuisine, du yoga, des DJ sets accompagnés de cours de mixologies entre autres.

« La demande de concepts novateurs qui facilitent un mode de travail moderne était élevée avant même le début de la pandémie, a déclaré Marcus Bernhardt, PDG de Deutsche Hospitality. Les derniers mois ont entraîné une accélération cruciale de cette tendance et ont également eu un impact durable sur nos réflexions concernant les modèles contemporains de travail et de réunions à distance.«