Incentives à la montagne : moins de sports, plus d’expériences

Des vacances non plus au ski, mais à la montagne. Les sports d’hiver prennent aujourd’hui une autre dimension en perdant justement leur côté… sportif.

Aquamotion DR
A Courchevel, l’Aquamotion intègre une nouvelle offre B2B

Une récente étude conduite par le magazine Skift et Club Med mettait en avant cette évolution où les domaines alpins ne se sont plus seulement réservés aux skieurs aguerris, sur les pistes de 8h à 17h, mais s’ouvrent aux novices et aux non skieurs à la recherche d’une expérience montagne. Ces clients sont là avant tout pour se ressourcer au grand air avec vue à 360° sur les massifs enneigés et leur déconnexion est renforcée par le développement d’activités bien-être. Alors que les spas deviennent un must have pour les hôtels haut de gamme, les resorts du Club Med développent aussi cette composante avec des spas et piscines pour l’après-ski ou encore un programme articulé autour du pilates et du yoga. Cette évolution touche en premier lieu les vacanciers, mais se décline aussi au tourisme d’affaires, les participants aux événements pouvant profiter de tous ces équipements. Ainsi, à Courchevel, l’Aquamotion, l’un des plus grands centres aquatiques en montagne d’Europe, propose une nouvelle offre B2B avec, par exemple, une privatisation des espaces aqualudiques en journée, des concours sur la vague de surf ou un escape game en soirée.