Publi-Communiqué

L’Irlande dans les starting-blocks pour recevoir les événements corporate

A partir du 22 octobre prochain, l'Irlande rouvre grand ses portes aux séminaires, incentives et événements d'entreprise. Une bonne occasion d'aller (re)découvrir les nombreux atouts de la destination.
Trinity College, à Dublin.
Le Trinity College, à Dublin.

Encore un peu, très peu de patience. Il ne faudra plus longtemps avant que l’Irlande ne redevienne ce qu’elle a toujours été, une des plus grandes destinations MICE d’Europe. A partir du 22 octobre, conformément aux mesures gouvernementales, la plupart des restrictions liées à la pandémie seront levées, à commencer par la limitation du nombre de participants aux événements en intérieur comme en extérieur. Alors que les conférences et salons avaient déjà pu reprendre leur cours début septembre, mais avec une jauge limitée, c’est donc un pas supplémentaire vers une reprise pleine et entière du tourisme d’affaires.

Pour autant, Meet in Ireland n’a pas attendu cette réouverture pour envisager ce redémarrage, notamment vis-à-vis du marché hexagonal. Pour accompagner les agences dans leurs choix, le bureau du tourisme dédié à l’accueil et l’organisation d’événements corporate consacre – et c’est une première – une page entièrement en français sur son site web. De quoi donner envie aux organisateurs de venir (re)découvrir cette destination connue pour ses traditions, célèbre pour la chaleur de son accueil et, la couleur représentative du pays ne mentant pas, pour son vert à perte de vue.

Le Lough Inagh, dans le Connemara.
Le Lough Inagh, dans le Connemara.

Dans ce cadre, la page française du site met en avant de nombreuses possibilités de séjours incentive. Un itinéraire allant de Dublin à Galway célèbre par exemple la légendaire musique irlandaise autant que la douceur de vivre. A Dublin, les groupes pourront visiter les célèbres Windmill Lane Recording Studios le temps d’enregistrer une chanson là où U2 ou David Bowie l’ont fait avant eux. Une idée des vertus du travail en équipe qui se poursuit par un atelier pour la réalisation de bodrhans – les fameux tambours irlandais – personnalisés. A Galway, c’est un parcours gastronomique englobant restaurant étoilé et visite de distillerie qui les attend. Sans oublier la nature sauvage, jamais bien loin en Irlande, avec les paysages époustouflants du Connemara et le caractère préservé des îles d’Aran.

Le port de Cobh, près de Cork.
Le port de Cobh, près de Cork.

Entre Dublin et Cork, le fil rouge joue sur la gastronomie – les pubs et la Guinness à Dublin, le marché Anglais à Cork -, mais offre aussi des détours en bord de mer, à Kinsale ou à Cobh. Ce charmant village de pêcheurs aux maisons colorées, dernier port d’attache du Titanic avant sa terrible traversée, consacre un musée à cet événement, entre autres intéressantes visites.

Dublin, Cork : les capitales de droit et de coeur du pays ne sont pas que des villes à taille humaine, agréables à visiter. Elles incarnent aussi l’innovation à l’irlandaise. Tandis que Cork est un berceau de la « tech », Dublin abrite les sièges européens des plus grandes entreprises du secteur au sein de ses Silicon Docks. Des docks en pleine régénération que les groupes pourront parcourir de manière ludique, en faisant du paddle et du kayak à quelques coups de pagaye des bureaux de Facebook, Google, Linkedin et AirBnB.

Car c’est aussi grâce à ses pôles d’excellence que l’Irlande entend se distinguer sur le marché MICE. Outre les dernières technologies et l’informatique, le pays appuie son économie sur un puissant secteur financier, sur une foule d’usines spécialisées dans la biopharmaceutique et sur plus de 350 entreprises impliquées dans la MedTech.

Farmers Market, à Galway.
Le Farmers Market, à Galway.

Naturellement, avec tous ses verts pâturages, l’Irlande se place en tête par son agriculture. Un savoir-faire historique qui vient à la rencontre de l’innovation, le pays se posant en chef de file de l’agriculture intelligente, fondée sur la robotique et l’IA. Ainsi, chaque conférence, séminaire ou incentive donne l’occasion de trouver de nouvelles sources d’inspiration et de tisser des liens fort avec un tissu local dynamique. Faut-il, n’en déplaise aux voisins britanniques, rappeler aussi que l’Irlande est le seul pays anglophone au sein de l’UE, comme de la zone euro d’ailleurs ?

A n’en pas douter, des événements corporate en Irlande laisseront une trace durable dans les mémoires. Mais, et c’est dans l’air du temps, ils peuvent aussi laisser une empreinte tangible de leur passage en ajoutant un élément de Responsabilité Sociale des Entreprises, un élément de plus en plus attendu par les organisateurs. Les possibilités sont nombreuses, par exemple préparer des repas pour des sans-abris, peindre des fresques murales dans un hôpital ou planter des arbres et des fleurs sauvages pour préserver la biodiversité. Des activités tout à fait dans le ton d’un pays où la chaleur humaine et la nature se conjuguent harmonieusement.

L’Irlande au soutien des organisateurs

L’Irlande ne compte pas pour faciliter l’organisation des événements et encourager la reprise du secteur MICE. Jusqu’à fin 2022, le pays alloue une somme supplémentaire de 1 000 euros pour la prise en charge des coûts d’une inspection virtuelle de site. Quant aux inspections sur place, le soutien de Meet in Ireland peut aller jusqu’à couvrir les frais de transport aérien, d’hébergement et des repas selon l’ampleur de l’événement envisagé. Last but not least, un montant forfaitaire de 30 euros par délégué international – contre un soutien de 10 euros par personne avant la pandémie – est proposé. Et cela, à hauteur de 100 000 euros par événement.

Renseignements : Meet In Ireland > Tél. : 01 53 43 12 14
E-mail : Viktoria Varecza, vvarecza@tourismireland.com
Internet : www.meetinireland.com