Italie : Edward Hopper à Rome

Peintre de la vie quotidienne des classes moyennes américaines, Edward Hopper (1882-1967) raconte à travers ses toiles, ses aquarelles et ses gravures, les architectures, la solitude ou l’atmosphère d’une société en pleine mutation. Certaines lumières de ses tableaux – notamment les éclairages au néon des bars ou des appartements – semblent très influencées par le cinéma hollywoodien des années 1930 et 1940, bien que l’artiste ne l’ait jamais revendiqué.

L’exposition, qui présente aussi des dessins préparatoires, réunit plus de 160 œuvres dont ses plus célèbres peintures. À ne pas manquer : Girlie Show (1941) où une femme nue essaie d’attiser le désir des hommes avec un voile bleu, Pennsylvania Coal Town (1947), l’isolement d’un homme ratissant devant sa maison d’une petite ville minière de Pennsylvanie, ou encore Second Story Sunlight (1960) exprimant le bonheur d’une femme en bikini qui prend le soleil sur sa terrasse. L’Amérique tout simplement.

Du 16 février au 13 juin. Museo Fondazione Roma > Via del Corso, 320 • Internet : www.museodelcorso.it