Jean-Marie Somet (Côte d’Ivoire Tourisme) : « Le tourisme renoue avec la croissance »

Tourisme d'affaires en croissance, grands projets hôteliers, potentiel sur le segment loisirs : Jean-Marie Somet, directeur général de Côte d'Ivoire Tourisme, décrit les atouts de la destination.
jm-somet-cote-ivoire-tourism
Jean-Marie Somet, directeur général de Côte d'Ivoire Tourisme

2017 a été une excellente année pour le tourisme en Côte d’Ivoire, selon Jean-Marie Somet, directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme. « Nous avons accueilli environ 1,7 million de touristes l’année dernière« , souligne-t-il. L’activité touristique est notamment soutenue par des flux régionaux de voyageurs d’affaires. « Le climat économique est propice aux affaires, le gouvernement ayant pour ambition de stimuler les investissements dans les infrastructures et le secteur des services« , décrit Jean-Marie Somet.

Sur une décennie, le tourisme international est passé effectivement de 205 000 arrivées en 2008 à 471 000 en 2014 pour atteindre 1,58 million de visiteurs en 2016. Une majorité des touristes vient des pays limitrophes tels que le Bénin, le Burkina-Faso ou le Nigéria. « Ce sont des pays qui connaissent une forte croissance économique avec l’émergence d’une classe moyenne« , analyse Jean-Marie Somet.

Le tourisme européen est désormais la cible du gouvernement, un tourisme qui pendant longtemps a fait les beaux jours de l’industrie des voyages dans le pays. « A seulement six heures de Paris ou de Bruxelles, les touristes peuvent découvrir une authentique culture africaine. Quand je dis culture, je devrais dire 60 façons différentes de profiter des cultures en raison de nos différentes ethnies et des différentes coutumes. Et bien sûr, nos paysages sauvages, notre faune et notre flore constituent un atout majeur« , souligne encore le Directeur de Côte d’Ivoire Tourisme.

Avec le retour de la stabilité politique et la croissance économique depuis 2012, la Côte d’Ivoire redevient surtout une destination prisée du tourisme d’affaires. Selon le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, ce dernier représente 60% de toutes les arrivées internationaux.

Ce retour de la confiance envers le pays se traduit de fait par l’organisation de grands événements internationaux. « L’année dernière, le tourisme a été stimulé par la venue des Jeux de la Francophonie ou du cinquième sommet Union Africaine-Union Européenne. Un événement majeur pour tout le continent africain sera l’accueil de la Coupe d’Afrique des Nations de football en 2021 « , explique Jean-Marie Somet. « La Coupe d’Afrique des Nations contribuera à renforcer encore nos infrastructures en créant de nouvelles routes, des stades et en construisant des hôtels« , ajoute-t-il.

Abidjan reste l’attraction principale pour les voyageurs d’affaires. Capitale économique, la cité offre de nombreux établissements quatre ou cinq étoiles, un centre de congrès ayant une capacité pour 2 800 participants et un auditorium appartenant à la Fondation Félix Houphouët Boigny avec une capacité de 4 000 délégués.

Au cours des dernières années, des projets hôteliers ont vu le jour, portés par de chaînes internationales telles Radisson Blu, Hilton, Azalai ou Mövenpick. Le groupe Marriott a annoncé également l’ouverture de trois établissements à Abidjan, « un investissement majeur puisqu’il ajoute plus de 500 chambres à notre parc hôtelier », précise Jean-Marie Somet. Le Marriott Abidjan ouvrira en 2021 avec 200 chambres, le Sheraton en 2022 avec 300 chambres tandis que le Four Points by Sheraton Abidjan qui ouvrira la même année est en fait une réhabilitation d’un établissement existant. Ces deux derniers feront partie d’un nouveau complexe comprenant un centre commercial, des bureaux et un centre de conférences.

Dans le transport aérien, de nouvelles lignes ont été inaugurées vers Lisbonne avec TAP Portugal ou vers New York avec Ethiopian Airlines. « Nous venons de signer un accord avec l’Espagne pour des lignes directes qui devraient rapidement se concrétiser », précise encore Jean-Marie Somet.

L’ambition de Côte d’Ivoire Tourisme est désormais de transformer tous ces voyageurs d’affaires en touristes de loisirs. « Nous souhaitons convaincre les voyageurs d’affaires de prolonger leur séjour au-delà d’Abidjan. A moins d’une heure au sud d’Abidjan, la Grande Lagune est parfaite pour des séjours balnéaires ainsi que pour du tourisme culturel et historique », indique encore Jean Marie Somet.