Kiev : que faire si vous avez du temps ?

Si vous avez deux heures

La visite express de la capitale ukrainienne passe immanquablement par les trois lieux de culte les plus spectaculaires de la ville : Saint-Michel, Saint-André et, surtout, la cathédrale Sainte-Sophie, ses mosaïques de légende et son panorama unique. Autre lieu difficilement contournable : la rue Krechtchatyk, version locale des Champs-Élysées, qui débouche sur la spectaculaire place de l’Indépendance.
 

Si vous avez un après-midi

Qu’on le baptise “Lavra” ou “Laure des catacombes”, cet immense monastère réparti sur 28 hectares au sud-est du centre-ville est le point d’orgue de tout séjour prolongé à Kiev. La visite passe notamment par une déambulation dans les catacombes où les fidèles orthodoxes viennent se recueillir devant les moines momifiés.
Autre possibilité pour compléter la visite de la ville, se rendre sur les lieux de mémoire de l’histoire récente de l’Ukraine : le musée de la grande guerre patriotique, le mémorial de Babi Yar – lieu d’exécutions massives pendant la Seconde guerre mondiale –, le stade du Dynamo de Kiev pour les amateurs de foot ou encore, à 150 kilo – mètres à peine au nord de la capitale, le musée de Tchernobyl, témoignage de la catastrophe nucléaire.