Le nouveau classement boudé

Selon un récent sondage mené par Coach Omnium auprès de 529 hôteliers indépendants, le nouveau classement hôtelier, lancé en France en 2009, n’est pas vraiment un succès. Au contraire !

Même si la majorité des sondés reconnaissent les vertus des nouvelles étoiles, 53 % des personnes interrogées ne souhaitent pas faire classer leur établissement selon ces nouvelles normes. Pire, ils sont autant à être prêts à se faire déclasser plutôt que de réaliser les adaptations demandées afin de garder leur classement. Selon eux, l’appartenance à des chaînes volontaires comme Relais & Châteaux, Best Western ou Preferred Hotel, voire leur propre site internet, sont des garants suffisants de leur standing. D’autant qu’ils considèrent que les clients ne font plus vraiment attention au nombre d’étoiles.