« Le Planyc stimule les new-yorkais » : Dickson Fogleman

Dickson Fogleman est “green architect” et consultant

New York est-il en passe de devenir une ville vraiment verte ?

Dickson Fogleman – Aujourd’hui, les New- Yorkais utilisent les transports en commun et consomment globalement moins d’énergie que les autres Américains. Le PlanNYC 2030 les stimule encore. Le nombre de projets LEED1 a considérablement augmenté ces dernières années, car, dans l’environnement économique actuel, le but est aussi de réduire les factures d’électricité… 

Quel est le rôle d’un “green architect” ?

D. G. – En tant que consultant, j’aide les promoteurs et les institutions à prendre les bonnes mesures, à réduire la consommation d’énergie d’un immeuble. Je leur apprends à choisir des matériaux locaux ou recyclés.
 

New York est-il un exemple à suivre ?

D. G. – New York donne certainement l’exemple. Actuellement, les vieux taxis sont remplacés par des voitures hybrides ; les parcs des bords de l’Hudson et de l’East River reconnectent les habitants à leurs rivières ; des fermes urbaines – notamment hydroponiques – cultivent des produits bio ; des pistes cyclables permettent de circuler à vélo. Autres initiatives, des systèmes de cogénération, des immeubles “à deux peaux” permettant de mieux faire circuler l’air, des “toits verts”… et encore bien d’autres stratégies vertes innovantes sont appliquées dans toute la ville.