Le Travel Management européen s’organise : naissance de l’ENACT

Le monde du business travel européen se dote d’un nouvel acteur : cinq associations de premier plan – dont l’AFTM (Association Française des Travel Managers) et ACTE (Association of Corporate Travel Executives) ont paraphé l’acte de naissance du European Network of Associations for Corporate Travel (ENACT) ce lundi 3 mars. Objectif affiché : « peser dans le débat européen sur tous les sujets portant (…) sur l'organisation et la gestion des déplacements professionnels ». Dont acte. 

DR

Le secteur du voyage d’affaires en Europe s’organise et compte bien faire entendre sa voix au plus haut niveau : tel est le message envoyé par cinq associations majeures du dossier business travel, qui viennent d’adouber le nouveau Réseau européen des Associations pour le voyage d’affaires (European Network of Associations for Corporate Travel, ENACT). Aux côtés de l’AFTM et de ACTE, deux acteurs bien connus des Travel Managers français, l’acte fondateur regroupe l’Espagnole AEGVE (La Asociacion de los Decisores en Viajes de Empresa), la BATM belge (Belgian Association of Travel Management), et la CORTAS néerlandaise (Corporate Travel Association). Autant d’acteurs déjà associés au mois de septembre dernier derrière le plaidoyer européen rédigé à l’occasion de la réforme du règlement concernant les Droits des passagers aériens. Pour autant, le nouveau ENACT se place déjà sous le sceau de l’ouverture, puisque l’acte fondateur prévient déjà que « ce réseau, dont chaque membre dispose du même poids indépendamment de sa taille et de son organisation interne, est ouvert et est donc appelé à s’élargir à toutes les associations européennes représentant les responsables des déplacements professionnels au sein des entreprises qui souhaitent participer à ces actions, sans condition particulière ».

ENACT : « la voix de la raison »

Présenté comme une « plateforme commune et ouverte ayant pour but de promouvoir l’industrie du voyage d’affaires et d’agir comme un groupe de défense et d’actions et d’une seule voix auprès des instances européennes », le European Network of Associations for Corporate Travel (ENACT) doit prendre la forme d’un « partenariat afin de représenter conjointement les intérêts de leurs membres au niveau européen dans un format officiel pour le bien de l’industrie et pour être la voix de la raison dans la dignité et le respect des normes éthiques les plus élevées ». Dans cette optique, l’ENACT entend s’appuyer sur chacune des compétences spécifiques apportées par ses membres nationaux, tout en exerçant une veille européenne constante ponctuée par des réunions « très régulières ». Une mutualisation des forces et une harmonisation des discours qui font sens dans le contexte actuel, alors que se profilent déjà les prochaines élections européennes organisées au mois de mai prochain : un rendez-vous déjà ciblé par l’ENACT, qui pourrait alors engager ses premières actions communes.  

Logo de l'ENACT

Vous aimez cet article ? Recevez notre newsletter