L’esprit de Londres selon Libby Sellers

Ancienne conservatrice du Design Museum de Londres, Libby Sellers s'affirme comme l'une des galeristes les plus avant-gardistes en matière de design. En 2014, elle a été nommée Woman of achievement in the art.

« Londres regorge d’adresses merveilleuses et confidentielles. J’aime être à l’affût des nouveautés, surtout lorsqu’elles sont un peu décalées. C’est le cas de l’hôtel Beaumont, un établissement d’inspiration Art Deco, très élégant, qui a ouvert l’année dernière à Mayfair, avec une belle surprise : The Room, une chambre-sculpture conçue par Antony Gormley. Sur la façade classique de l’établissement se découpe un personnage massif, métallique, aux allures de robot. De l’intérieur, cette chambre évoque une cabane en bois que l’artiste a conçue comme une sorte de matrice. J’aime bien donner des rendez-vous au Beaumont, car le service y est irréprochable. Mais pour le thé, dans le quartier, je recommande surtout Postcard Teas, dans un immeuble du XVIIIe siècle. On vous propose des thés du Sri Lanka, d’Inde, de Chine, du Japon… Et le personnel est totalement dévoué à la préparation de la tasse de thé la plus parfaite de Londres ! Pour un déjeuner rapide et informel, direction Honey & Co, à deux stations de la gare Saint-Pancras, où Sarit Packer et Itamar Srulovich préparent des recettes du Moyen-Orient absolument succulentes. Certes, l’endroit est minuscule, mais il est lumineux, fonctionnel. Cependant, si l’on préfère un établissement iconique pour un repas d’affaires, il faut opter pour le Claridge’s, dont le chef Simon Rogan fait beaucoup parler de lui en ce moment.

Institute for contempory art

Postcard Teas - The Claridge's - Lassco

Lorsque je suis dans ce quartier, j’adore marcher jusqu’au Mall, à deux pas de Trafalgar Square, pour jeter un coup d’oeil aux oeuvres d’artistes en vogue qu’expose ICA, un espace culturel très pointu. C’est là qu’on découvre de jeunes inconnus qui ne le resteront pas longtemps ! En plus, on peut faire une pause gourmande sous la jolie verrière. J’aime aussi les programmations du Barbican Centre, un lieu crucial à Londres, qui mêle les arts plastiques, le théâtre, la danse, la musique et le cinéma dans un cadre 70’s.

Pour le shopping, Londres est un paradis. Comme je suis une “foodie” obsessionnelle, je recommande surtout le Maltby Street Market où je vais chaque week-end. Un véritable Eldorado de produits frais ! Si l’on veut rapporter un cadeau vraiment original, on file chez Lassco (London Architectural Salvage et Supply Co), dans une drôle de maison datant de 1758. On y trouve toute sorte d’objets anciens : vitraux victoriens, lampadaires édouardiens, tables, chaises, statues, mais aussi des bougeoirs ou de petits tableaux faciles à emporter. Au sous-sol, le café bohème chic est un peu surréel au milieu de ce décor de cinéma… »