L’esprit des lieux selon Vivian Caccuri

Née à Sao Paulo, Vivian Caccuri est une artiste visuelle qui vit et travaille à Rio. Elle a notamment collaboré avec des musiciens tels que Gilberto Gil. Son travail, représenté par la galerie Leme de Sao Paulo, circule dans de nombreuses villes du monde, de Rio à Oslo, de Varsovie à Montréal et Paris.

Vivian Caccuri

« Même si je vis à Rio, je connais bien Sao Paulo où j’ai grandi. C’est aussi là que se trouve ma galerie, dirigée par Eduardo Leme et qui propose des expositions durent environ un mois et demi, ce qui permet de découvrir régulièrement l’un des 22 artistes représentés. Je recommande vivement de visiter ce lieu fantastique ; un édifice en béton aux lignes pures, mais d’une grande complexité réalisé par Paulo Mendes da Rocha, l’un des architectes brésiliens les plus reconnus actuellement, lauréat 2006 du fameux prix Pritzker. J’invite aussi les amateurs d’architecture à découvrir le parc d’Ibirapuera, conçu par le paysagiste Roberto Burle Marx, où se succèdent plusieurs bâtiments signés Oscar Niemeyer, tous construits pour le 400e anniversaire de Sao Paulo, en 1954. Mon musée préféré, c’est le MAM (Museu de Arte Moderna), qui programme d’intéressantes expositions temporaires. De plus, on peut faire une pause gourmande au restaurant qui ouvre sur le jardin de sculptures dont la pièce maîtresse est l’Araignée de Louise Bourgeois.

Museu de Arte Moderna
Museu de Arte Moderna
Hotel Unique
Hotel Unique
Galeria Leme
Galeria Leme

Bien sûr, pour des rendez-vous officiels, j’opte plutôt pour des hôtels, en particulier l’extravagant Unique, construit par l’architecte brésilien d’origine japonaise Ruy Ohtake. Sur le toit-terrasse-piscine, on boit des cocktails en regardant la nuit tomber sur une forêt de gratte-ciel. Pour dîner, j’aime aussi le paisible et élégant quartier de Jardins, avec notamment le très sélect hôtel Emiliano ou le restaurant Tordesilhas qui sert une cuisine brésilienne parfaitement traditionnelle et une caipirinha à se damner. Côté shopping, Jardins offre également de nombreuses possibilités, dont la boutique Melissa et ses fameuses chaussures en plastique ultra tendance.

Autre recommandation à Sao Paulo : explorer le “Centro”, un quartier en pleine renaissance. On y trouve non seulement le superbe Teatro Nacional, mais aussi quelques beaux exemples d’architecture moderniste. J’adore faire un tour au centre d’art contemporain indépendant Pivô, qui a ouvert il y a quelques années dans un bâtiment emblématique construit par Oscar Niemeyer au début des années 60 : l’Edifício Copan. Il accueille encore aujourd’hui plus de 5 000 résidents ! Dans ce centre, on rencontre de jeunes artistes émergents et l’on enchaîne avec un déjeuner à Casa da Porco, un endroit assez branché où le chef, Jeferson Rueda, revisite brillamment la tradition du cochon de lait, fondant et croustillant. Enfin, une dernière adresse insolite à Sao Paulo : Mirante 9 de Julho. À la fois café et restaurant, ce lieu se trouve à l’intérieur d’un pont vitré qui enjambe un axe routier parmi les plus encombrés de la ville, tout en étant hébergé… dans une sorte de jardin. Cela plaira certainement aux plus curieux.

Mar
Mar

À Rio aussi, j’aime les endroits insolites comme Bhering, une ancienne usine de chocolat restée à l’état brut et où se sont installés des ateliers d’artistes, des boutiques de design et de mode ainsi qu’un petit café. Non loin de là, dans le quartier en pleine réhabilitation qu’est Porto Maravilha, je suggère de visiter le musée d’art de Rio (MAR), entièrement rénové, et qui fait face à la baie et au nouveau Musée de Demain. Dans le même quartier, celui du centre historique, on peut aussi découvrir pléthore de petites boutiques qui ont tendance à fleurir en ce moment. J’ai un faible pour Frey Kalioubi, un espace consacré à la mode niché dans un immeuble des années 20. Son propriétaire, Amran, un jeune Allemand, est passionné par les créateurs brésiliens et choisit avec un soin extrême vêtements, objets et bijoux made in Brazil.

Boutique Frey Kalioubi
Boutique Frey Kalioubi
Restaurant Iraja
Restaurant Iraja

Côté gastronomie, mes restaurants préférés se trouvent surtout dans le quartier paisible de Botafogo. J’aime beaucoup Lasai, une table très contemporaine, mais aussi Irajá, qui propose une cuisine à la fois traditionnelle et innovante, le tout dans un cadre cosy saturé de verdure. Je recommande de réserver à l’avance, car ce restaurant est très couru. Lorsque j’ai le temps, j’aime faire un saut jusqu’à l’Instituto Moreira Salles, une magnifique demeure moderniste des années 50 ornée d’une fresque de Burle Marx. C’est aujourd’hui un lieu culturel principalement dédié à la photographie, où l’on peut se détendre en buvant un jus de fruit frais au jardin. Sa boutique propose de beaux livres et des objets design.

Quand mes engagements me ramènent vers Ipanema, je choisis toujours de donner rendez-vous à l’hôtel Fasano. Conçu par Philippe Starck, c’est l’une des adresses les plus exclusives de Rio. Sa piscine sur le toit est déjà une véritable légende. On s’y baigne en ayant l’impression de planer au-dessus de la mer, en regardant d’un côté le Corcovado, de l’autre la colline des deux Frères. Côté cuisine : la carte est italienne et toujours succulente ! Et si l’on veut enchaîner en prenant un verre les pieds dans l’eau, le meilleur endroit est l’Arpoador Inn, juste devant la plage, à trois minutes du Fasano… »