LGV Paris-Toulouse : un feu vert qui coûte cher à l’Etat

Le prolongement de la ligne à grande vitesse Paris-Toulouse coûtera cher à l'Etat. La seule construction du tronçon Bordeaux-Toulouse devrait en effet se chiffrer à 7,5 milliards d'euros. Mais avec la promesse de rapprocher Toulouse à 3h10 de Paris.
Toulouse
Toulouse à 3h10 en TGV de Paris autour de 2030 ? (Photo: LC)

Région Occitanie et Toulouse Métropole peuvent sabrer le champagne après quatre ans de bataille autour d’une projet hautement politique. Le 27 avril, une lettre du Premier Ministre Jean Castex confirmait en effet que l’Etat français s’engageait à hauteur de 4,1 milliards d’euros dans le financement du tronçon grande vitesse Bordeaux-Toulouse. Avec, à l’horizon 2030, la possibilité d’effectuer en 3h10 le trajet Paris-Toulouse contre 4h22 actuellement (meilleur temps de parcours).

Toulouse était ainsi l’une des dernières métropoles régionales (avec Nice et Clermont-Ferrand) à ne pas avoir « sa » ligne grande vitesse dédiée. C’était devenu une...