Livre blanc : comment améliorer le respect des politiques voyages

Selon le dernier livre blanc de Carlson Wagonlit Travel, le respect des politiques voyages peut réduire de 15 % les économies manquées par les entreprises.

Les entreprises, rien qu'en faisant appliquer leur politique, peuvent réduire de 15 % les économies manquées.
Les entreprises, rien qu'en faisant appliquer leur politique, peuvent réduire de 15 % les économies manquées.

Avec les progrès technologiques et le choix toujours plus large offert aux voyageurs, le respect du programme voyages est un combat que certaines entreprises sont en train de perdre” : dans son dernier livre blanc, Carlson Wagonlit Travel (CWT) met en lumière les difficultés des sociétés à faire respecter leurs directives concernant les déplacements professionnels. Des difficultés qui puisque, selon une étude récente de la société de conseils de CWT Solutions Group, les entreprises, rien qu’en faisant appliquer leur politique, peuvent réduire de 15 % les économies manquées.

Le livre blanc Behavior Management: a new way to think about an old problem – Gestion des comportements : nouvelle réflexion sur un vieux problème – étudie comment mieux responsabiliser les voyageurs d’affaires au respect de la politique de leur entreprise. “Les voyageurs pensent souvent que la politique ne les concerne pas nécessairement ou, tout simplement, ils ne la connaissent pas, remarque Christophe Renard, vice-président de Solutions Group. L’application effective de cette politique, c’est l’un des aspects les plus difficiles de la gestion du voyage, mais c’est aussi l’une des sources majeures d’économies non réalisées.

Pour donner aux entreprises de nouveaux moyens d’améliorer le respect de la politique voyages et d’orienter le comportement des voyageurs, Solutions Group a développé le système Traveler 360 (T360). “Nous voulons faire en sorte que la conformité soit à son maximum. Quand c’est le cas, le pourcentage d’économies non réalisées chute presque immédiatement”, poursuit Christophe Renard.

Ce système d’engagement des voyageurs s’organise en quatre phases, en commençant par l’identification des problèmes de non-conformité à travers l’analyse des économies potentielles et des différents segments de voyageurs. Deuxième temps, l’éducation des voyageurs avec la création de fiches d’évaluation pour informer les différents interlocuteurs en utilisant un langage qui leur est familier. Ces fiches d’évaluation, qui contiennent des rapports individualisés, sont envoyées directement aux voyageurs concernés. Grâce aux données claires figurant dans les rapports, les managers peuvent mieux discuter avec les collaborateurs de leur comportement de réservation. Ce système est complété par un programme de gamification pour éduquer les voyageurs et les motiver de façon ludique à respecter la politique.