Lufthansa s’aligne sur le low-cost en classe éco

Le groupe Lufthansa va désormais faire payer toutes ses prestations en vol à ses passagers de classe économique, s'éloignant un peu plus de son statut revendiqué de "transporteur premium". 
photo: DR

En pleine tourmente, les compagnies aériennes cherchent par tous les moyens à réduire leurs coûts. Tout en continuant de clamer qu’elles offrent un service à la mesure des attentes de tous les passagers. Le groupe Lufthansa – qui regroupe Austrian Airlines, Brussels Airlines, Lufthansa et Swiss pour son segment « premium »- vient ainsi d’annoncer qu’il allait proposer en 2021 des prestations culinaires élargies à bord de la classe économique. Une bonne initiative, si ce n’est qu’elles seront désormais payantes…

A partir du printemps 2021, le groupe va ainsi introduire étape par étape une nouvelle offre snacks et repas. Austrian Airlines sera la compagnie de lancement, suivie par Swiss et finalement Lufthansa. Brussels Airlines n’est pour le moment pas intégrée au nouveau concept.

« Notre offre actuelle de snacks en classe économique ne répond pas toujours aux attentes de nos clients« , justifie dans un communiqué Christina Foerster, responsable de la clientèle, de l’informatique et de la responsabilité d’entreprise. « La nouvelle offre a été élaborée [à partir] de ce qu’ont exprimé nos clients. Grâce à l’offre de haute qualité disponible à l’achat, nos passagers pourront décider ce qu’ils veulent manger et boire pendant leur voyage« , poursuit-elle.

En parallèle, Lufthansa supprime le snack offert ainsi que le service de thé et café proposé jusqu’à présent sur les vols de plus de 65 minutes. En revanche, elle offrira à tous les passagers une bouteille d’eau minérale. Cafés et thés seront désormais proposés à la vente.

Le tarif Business Saver moins cher qu’un tarif Economique flexible

La revendication du groupe de se positionner sur un créneau de compagnies « Premium » semble s’adresser aux seuls passagers de la classe affaires. De fait, le tarif flexible économique peut apparaître sans fondement au regard du prix demandé. Il offre la garantie d’un siège réservé, la possibilité de modifier son vol, un bagage en soute et l’embarquement prioritaire. Mais il peut aussi s’avérer plus cher qu’un vol en classe affaires discounté (Business Saver). Et sans aucune prestation à bord.

Ainsi sur un vol Paris-Vienne avec départ le 15 janvier et retour le 18, le site de réservation de Lufthansa publie un tarif à 306,93€ en classe économique flexible. En comparaison, le vol en classe affaires Business Saver se vend à 296,57 €. Il comprend l’accès à un salon outre la possibilité d’avoir deux bagages en soute et en cabine. Quant au tarif intermédiaire en classe éco, le groupe Lufthansa le propose à 153,74 €. Il inclue le siège réservé et un bagage en soute. Soit une différence de 50€ à 60€ par rapport au tarif le plus bas en éco.