Mandarin Oriental s’implante à Pékin et en Amérique du Sud

En 2018, Mandarin Oriental va faire ses grands débuts à Pékin, une destination non encore proposée par la marque de luxe asiatique.

Mandarin Oriental Qianmen
L'hôtel Mandarin Oriental Qianmen, Beijing ouvrira ses portes à Pékin en 2018

Mandarin Oriental avait un temps prévu de s’implanter dans la tour CCTV, conçue par Rem Koolhaas, mais emportée par les flammes en 2009. C’est finalement dans le quartier historique de Qianmen que sera inauguré le premier représentant de l’enseigne à Pékin. L’hôtel jouera sur le style caractéristique des hutongs, ces rues étroites du vieux Pékin, l’établissement étant organisé autour de cours carrées traditionnelles. Le Mandarin Oriental Qianmen, Beijing proposera plusieurs options de restauration dans ces cours carrées, notamment un restaurant avec terrasse sur le toit. « Mandarin Oriental Qianmen, Pékin offrira une expérience hors du commun et authentique, tout en alliant le service légendaire et le sens du détail exceptionnel de Mandarin Oriental », promet James Riley, Directeur général du groupe Mandarin Oriental.

Autre grande nouveauté pour l’enseigne symbolisée par son célèbre éventail, Mandarin Oriental va s’implanter pour la première fois en Amérique du Sud avec la reprise de l’exploitation du Grand Hyatt à Santiago du Chili. Cependant, la marque de luxe ne fera officiellement ses débuts sur le continent qu’au troisième trimestre 2018, quand l’Hôtel Santiago aura achevé la première phase d’un vaste programme de rénovation afin de donner à l’établissement une atmosphère design très actuelle. L’hôtel de 310 chambres situé au cœur de la capitale chilienne, dans le quartier de Las Condes, reste cependant ouvert aux voyageurs. La marque de luxe a également annoncé son arrivée aux Grenadines, sur l’île de Canouan, avec un resort de 26 suites et 12 villas.